Accueil Politique L’armée marocaine se mobilise pour aider les populations éloignées en hiver

L’armée marocaine se mobilise pour aider les populations éloignées en hiver

0
Source : Pixabay. L'hiver au Maroc.

Les Forces armées royales marocaines (FAR) mobilisent des équipements et des efforts à travers le Maroc pour aider les populations exposées aux intempéries et aux vagues de froid en hiver. Commandant suprême des FAR, le roi Mohammed VI a ordonné la mobilisation des composantes terrestre, aérienne et médicale de l’armée pour travailler main dans la main avec les autorités locales.

La campagne que le Maroc organise chaque année pendant l’hiver cible les populations éloignées qui sont isolées en raison de fortes chutes de neige en leur fournissant des articles tels que de la nourriture et des couvertures, des systèmes de communication et une assistance médicale. La campagne des FAR cette année fait suite aux chutes de neige du début novembre, avec des conditions météorologiques plus difficiles à venir.

De nombreux moyens ont été déployés

Dans le cadre de ses moyens d’assistance aux populations affectées, les FAR ont mobilisé des hélicoptères dès le début de la période hivernale comme un atout approprié pour atteindre les villages reculés.

Ci-dessous une vidéo montrant la vie des habitants isolés en hiver :

Des hélicoptères sont à la disposition des provinces de Tanger-Tétouan, Ouarzazate, Errachidia, Marrakech et Ben Guerir. Les hélicoptères jouent un rôle clé dans la mission des FAR, permettant de mener des opérations de repérage et d’évacuation si nécessaire, par exemple lorsque les femmes accouchent ou lorsque les personnes âgées ont besoin d’un soutien médical.

Une prévention efficace

Un comité de suivi opérant sous l’ égide du ministère de la Santé a identifié, en novembre 2019, 1753 quartiers menacés d’isolement en cas de conditions hivernales extrêmes.

En 2007, la saison hivernale a provoqué une tragédie dans le village d’Anfgou, entre les provinces de Khenifra et de Midelt, faisant plus de 30 morts en raison d’un manque de moyens de chauffage. L’incident d’Anfgou a conduit le ministère de l’Intérieur la même année à lancer un plan d’assistance aux populations touchées par les vagues de froid en leur fournissant des produits de base, du chauffage et de l’alimentation du bétail, ainsi que des systèmes de télécommunications.