Accueil Economie Le coronavirus a retardé le développement de l’Afrique

Le coronavirus a retardé le développement de l’Afrique

0
Source : Pixabay. L'effet du coronavirus sur le développement de l'Afrique.

Le nouveau coronavirus a fait reculer les aspirations de développement de l’Afrique. Pendant ce temps, les ressources destinées au développement sont canalisées sur la lutte contre la pandémie. Cela a retardé les efforts pour fournir un logement, des soins de santé, un assainissement de l’eau et une éducation au peuple.

Le président de l’UA, Cyril Ramahosa, a appelé la communauté internationale à soutenir le déploiement d’un plan de relance complet pour les pays africains dans la lutte contre le Covid-19. Cela permettra aux pays africains non seulement d’atténuer les effets sur la santé, mais aussi d’aider la population dans l’immense tâche de reconstruction de l’économie africaine.

Lever les sanctions

Ramaphosa a aussi déclaré que pour veiller à ce qu’aucun pays ne soit laissé pour compte, l’UA appelle à la levée des sanctions économiques contre le Zimbabwe et le Soudan. Cela permettra à leurs gouvernements de répondre de manière adéquate à la lutte contre le coronavirus.

Ci-dessous une vidéo relatant l’évolution du coronavirus en Afrique :

Les États-Unis ont imposé des sanctions au Soudan, l’accusant de parrainer le terrorisme. Le Zimbabwe a été sanctionné pour violations des droits et élections irrégulières sous la gouvernance de Robert Mugabe. En raison des sanctions, les deux pays africains ne peuvent pas accéder à l’aide indispensable pour lutter contre la pandémie.

Soutenir l’Afrique

Plus de 1,4 million de personnes ont été infectées par le coronavirus en Afrique et 34 072 sont décédées. Le dirigeant de l’Union africaine a également appelé à la suspension des paiements d’intérêts sur la dette extérieure et publique du continent.

La pandémie a mis en évidence l’urgence avec laquelle les dirigeants mondiaux doivent s’efforcer d’atteindre tous les objectifs de développement durable, mais plus important encore l’objectif principal de mettre fin à la pauvreté sous toutes ses formes à travers le monde. Il a aussi appelé à un monde qui affirme la dignité et la valeur de tous, indépendamment de la race, de l’origine ethnique, du sexe, de l’appartenance religieuse et de l’orientation sexuelle.

Source :