Accueil Santé L’Afrique du Sud poursuit sa bataille persistante contre le coronavirus

L’Afrique du Sud poursuit sa bataille persistante contre le coronavirus

0
Source : Pixabay. L'Afrique du Sud continue son combat contre le coronavirus.

L’Afrique du Sud est aux prises avec une augmentation rapide des infections au coronavirus qui a submergé les hôpitaux et mis à mal son économie. Le pays a imposé l’un des confinements les plus stricts au monde en mars, mais a vu les infections au coronavirus bondir après la réouverture progressive en juin.

La semaine dernière, le gouvernement a annoncé que les écoles publiques fermeraient à nouveau pour un mois, période au cours de laquelle le pays devrait connaître son pic le plus marqué de transmissions. L’arrivée de la période de pointe de l’infection en Afrique du Sud survient après l’annonce d’allégations de mauvaise gestion de fonds dédiés à la lutte contre le coronavirus.

La réaction du gouvernement

Dans un discours télévisé à la nation la semaine dernière, le président Cyril Ramaphosa a déclaré qu’il allait poursuivre toutes les personnes qui seront reconnues coupables d’affaire de corruption. La lutte contre la pandémie étire leurs capacités et leurs ressources à leur limite. Il ne devrait y avoir ni vol, ni gaspillage, ni mauvaise gestion des fonds publics, a-t-il confirmé.

Ci-dessous une vidéo en anglais montrant l’évolution du coronavirus en Afrique du Sud :

Le président a aussi souligné qu’il avait déployé une équipe multidisciplinaire des forces de l’ordre pour détecter les cas de corruption et assurer des poursuites rapides de toutes les personnes impliquées.

Pic imminent

L’Afrique du Sud a pourtant été saluée par l’OMS pour les actions entreprises afin de stopper la propagation de la pandémie par le biais des interventions médicales, à la surveillance des maladies et à des restrictions de mouvement. Le pays a aussi interdit la vente d’alcool et des produits du tabac.

En avril, le gouvernement a déployé 28 000 agents de santé et 67 laboratoires mobiles pour effectuer des testes et des dépistages. Plus de 2,7 millions de tests ont été réalisé à ce jour et quelque 10 millions de personnes ont té dépistés, les tests et les dépistages vont augmenter en raison de l’arrivée de la saison hivernale.

Source :