Accueil Santé Un pays africain sans cas de coronavirus a déclaré l’état d’urgence

Un pays africain sans cas de coronavirus a déclaré l’état d’urgence

0
Source : Pixabay. Le Malawi prend des mesures pour contrer la propagation du coronavirus.

Alors que les infections au coronavirus dans la plupart des pays du monde continuent de monter par milliers chaque jour, il n’y a eu jusqu’à présent aucun cas confirmé de Covid-19 au Malawi. Malgré cela, le président du pays, Peter Mutharika, a déclaré que le coronavirus était une catastrophe nationale afin de prévenir les cas de virus.

Actuellement, toutes les écoles, tous les collèges, tant les universités privées que publiques, sont fermés depuis lundi. Le gouvernement du pays limite les rassemblements publics à moins de 100 personnes. Cette restriction s’applique à tous les rassemblements, y compris les mariages, les funérailles, l’église, les congrégations et les réunions du gouvernement. La sécurité nationale a été mise en action pour faire respecter ces mesures.

L’état de l’évolution du virus dans le pays

Il n’y a pas encore de cas de coronavirus enregistrés au Malawi selon le ministère de la Santé, qui est censé vérifier les températures de tous ceux qui traversent ses frontières terrestres et ses aéroports. 12 personnes qui ont montré des signes et des symptômes de la maladie ont été testées et les résultats se sont révélés négatifs.

Voici les déclarations en anglais du président du pays :

Même s’il n’y a aucun cas de coronavirus confirmé, il y a des soupçons localement, il y a une probabilité de cas dans le pays étant donné que le processus de test a rendu presque impossible de contrôler efficacement les gens.

Le Malawi présente aussi des risques

On estime à 100 000 le nombre de travailleurs migrants au Malawi en Afrique du Sud, entraînés par peu de possibilités d’emploi et de bas salaires dans le pays. La semaine dernière, le directeur du Malawi Health Equity Network, George Jobe, a averti que le pays devrait se préparer intensivement au pire.

Maintenant, le virus est plus près du pays que jamais. De nombreux Malawiens se rendent se rendent quotidiennement en Afrique du Sud et les habitants des deux pays font constamment des échanges commerciaux, ce qui signifie que le pays devrait renforcer les contrôles dans tous les aéroports et les frontières.

Source :