Accueil Economie Comment l’Afrique du Sud peut créer un autre Capitec ?

Comment l’Afrique du Sud peut créer un autre Capitec ?

0
Source : Pixabay. Evolution du secteur bancaire en Afrique du Sud.

Le secteur bancaire sud-africain a bénéficié de l’introduction de nouveaux acteurs sur le marché en 2019. Cependant, il reste un espace dominé par les quatre plus grands acteurs, quelque chose qui doit changer. C’est ce qu’a déclaré Peter Attard Montalto, analyste chez Intellidex, dans la réponse du groupe à la demande du ministre des Finances. Ce dernier a attendu ses commentaires sur le document de réforme économique du Trésor national publié en août.

L’une des nombreuses réformes économiques abordées dans le document de 77 pages est le plan du Trésor visant à améliorer la compétitivité dans le secteur des services bancaires aux particuliers afin de créer des opportunités dans l’un des secteurs les plus développés du pays.

Le marché bancaire actuel

Le secteur bancaire est actuellement très concentré. Les quatre grandes banques contrôlent 83 % des actifs du secteur, contre 69 % en 1999. Cela a inévitablement une incidence sur la compétitivité du secteur, en particulier du point de vue de la tarification, a déclaré la firme d’analyse de marché.

Voici quelques réformes adoptées par le pays :

Le secteur des services financiers a vu l’entrée de plusieurs banques concurrentes au cours des derniers mois, notamment Tyme, Bank Zero, Discovery Bank et une banque africaine rénovée. À terme, ces sociétés comme Post Bank et uBank devraient également proposer des propositions renouvelées pour le marché de la consommation, tandis que Bank Zero devrait également être lancé en 2020.

La mobilité du compte

Intellidex a déclaré que l’administration constituait un obstacle important empêchant les clients de changer de banque, en particulier les ordres de débit et autres instructions relatives aux comptes.

Ces coûts sont généralement à l’extérieur de la banque. Une solution, actuellement à l’étude en Europe et en Inde, est la mobilité du numéro de compte. La mobilité du compte permettrait aux clients de transférer des comptes vers la banque de leur choix, sans avoir à changer d’instructions. Cela simplifie également le processus d’ouverture des comptes, a déclaré Intellidex.

Source :

BusinessTech