Accueil Culture L’Éthiopie est considérée comme la Chine de l’Afrique

L’Éthiopie est considérée comme la Chine de l’Afrique

0
PARTAGER
Source : Pixabay. L’Éthiopie suit la trace de la Chine.

Les deux pays partagent une croissance rapide, une histoire forte et le sentiment d’un meilleur avenir. L’Éthiopie deviendra-t-elle « la Chine de l’Afrique » ? Une question qui revient assez souvent. Le taux de croissance de l’Éthiopie devrait être de 8,5 % cette année, dépassant les 6,5 % prévus par la Chine. Au cours de la dernière décennie, l’Éthiopie a connu une croissance moyenne d’environ 10 %.

Découvrez ci-après une vidéo expliquant ces faits :

Mais, derrière ces chiffres, il y a une caractéristique commune entre les deux pays. Ils ont en effet appris de leur passé et ont une vision précise de leur avenir. Les deux pays croient en outre qu’ils deviendront une grande puissance économique.

L’évolution de la Chine

Le pays, tel que nous le connaissons aujourd’hui, existe depuis plusieurs milliers d’années avec une évolution surprenante. La plupart des Chinois s’identifient aux royaumes historiques et aux dynasties qu’ils étudient à l’école. La tombe de Confucius à Qufu est d’ailleurs une attraction touristique majeure. Les visiteurs s’y rendent pour rendre hommage à un personnage historique.

Source : Wikimedia Commons. La Chine est forte d’une histoire de plusieurs milliers d’années.

L’histoire de la Chine a montré qu’elle était bien placée pour construire rapidement un pays moderne et développé. Selon certains, les réformes de Mao auraient stimulé l’économie du pays. Celles-ci auraient contribué au développement de la nation.

L’Éthiopie suit le même chemin

L’Éthiopie a également une forte histoire. Les Éthiopiens voient aujourd’hui leur pays comme le résultat direct des actions politiques menées dans le passé. Certains Éthiopiens influents prétendent être des descendants du roi Salomon.

Le processus de gouvernance organisé au niveau national est le même depuis longtemps. D’ailleurs, c’est cela qui a permis à l’Éthiopie de repousser le colonialisme. C’est également la raison pour laquelle, lorsque vous visitez le pays, une grande partie de la cuisine de base ne change pas beaucoup. Les plats sont considérés comme nationaux et non régionaux. Il n’est donc pas surprenant qu’une fois que le pays a abandonné son idéologie communiste dans les années 1970 et mis en place certaines reformes de base, son gouvernement a su saisir cette opportunité.

Source :

Bloomberg