Accueil Santé Les entreprises vont s’adresser à la Cour constitutionnelle au sujet des mandats...

Les entreprises vont s’adresser à la Cour constitutionnelle au sujet des mandats de vaccins en Afrique du Sud

0
Source : Pixabay. Vaccination obligatoire en Afrique du Sud

Les autorités sud-africaines ont indiqué qu’elles offraient leur soutien pour les plans du Conseil national du développement économique et du travail (Nedlac) visant à introduire des mandats de vaccination en Afrique du Sud.

Les organisations, les entreprises, les syndicats et le gouvernement s’appuient sur Nedlac afin de trouver une solution dans la gestion et la recherche d’alternatives afin d’élaborer un plan permettant à tous d’évoluer correctement. S’adressant à une réunion de Nedlac mardi 7 décembre, le ministre du Travail Thulas Nxesi a déclaré que le groupe devrait demander à la Cour constitutionnelle un déclarant juridique sur les mandats des vaccins en 2022.

Une vaccination obligatoire pour les entreprises

Nedlac a recommandé que les entreprises devraient rendre obligatoire les vaccinations sur les lieux de travail. Certains endroits ne devraient d’ailleurs pas être accessibles qu’aux personnes ayant déjà été vaccinées. Les rassemblements, les événements et le secteur de l’accueil devraient tous introduire des mandats.

Ci-dessous une vidéo relatant la situation dans le pays :

Les partenaires sociaux ont convenu que pour promouvoir la vaccination et protéger le pays du confinement, les lieux de travail devraient exiger que les employés soient vaccinés pour permettre la santé et la sécurité au travail et que l’accès devrait être limité à certains lieux et rassemblements uniquement aux personnes vaccinées.

Une situation complexe

Si les entreprises ont désormais le droit de rendre obligatoire les vaccins sur les lieux de travail, il leur est nécessaire de demander une autorisation expresse et elles ne peuvent pas forcer le personnel à se faire vacciner. Elles doivent aussi adapter leur lieu de travail pour les salariés qui ne veulent pas se faire vacciner.

Selon le président Cyril Ramaphosa, toutes les entités concernées devraient discutter de cette mesure lors d’une réunion avec avec le National Coronavirus Command Council.

Source :