Accueil Environnement L’Afrique peut être épargnée par le coronavirus

L’Afrique peut être épargnée par le coronavirus

0
Source : Pixabay. L'Afrique pourrait être épargnée par le coronavirus.

L’Afrique n’est pas prête pour une épidémie massive de coronavirus. Mais le temps est chaud et humide du continent peut le sauver de la maladie mortelle. Alors que le coronavirus mortel de Wuhan se répand dans le monde, un continent est étrangement absent des statistiques : l’Afrique.

Avec l’Amérique du Sud, elle n’a pas enregistré de cas de la nouvelle maladie malgré ses liens de plus en plus forts avec la Chine. Ethiopian Airlines, la plus grande compagnie aérienne d’Afrique, exploite toujours des vols en provenance de Chine. Chaque jour, jusqu’à 1 500 passagers arrivent de Chine, dont beaucoup voyagent dans d’autres pays africains pour affaires et tourisme.

L’Afrique est toujours sous le choc d’Ebola

L’Afrique n’est pas étrangère aux maladies infectieuses. Le continent est toujours sous le choc de l’épidémie d’Ebola de 2014 à 2016, qui a continué à infecter 28 600 personnes, tuant 11 235 personnes.

Voici une vidéo en anglais montrant comment l’Afrique se prépare au coronavirus :

Ebola était si mortel en raison des conditions uniques en Afrique qui rendent difficile le contrôle d’une telle épidémie. L’Afrique abrite de nombreux pays parmi les plus pauvres du monde. Ces pays ne disposent pas de systèmes de santé suffisamment solides pour faire face à une épidémie massive.

L’Afrique est-elle trop chaude pour le coronavirus ?

Heureusement, le monde n’a pas à compter sur des gens comme Kenyatta ou Buhari pour empêcher la propagation du coronavirus en Afrique et dans le reste du monde. Le temps peut faire un meilleur travail que jamais. Selon la recherche, les maladies respiratoires comme le coronavirus ont du mal à se propager dans un environnement chaud et humide.

Les températures chaudes peuvent également empêcher le coronavirus de se propager dans des endroits comme l’Inde, et peuvent aussi entraîner la fin de l’épidémie en Chine lorsque le temps chaud revient.

Source :

CCN