Accueil Economie Jumia abandonne son projet d’expansion

Jumia abandonne son projet d’expansion

0
Source : Pixabay. Jumia décide de fermer leurs entreprises dans divers pays africains.

Jumia, la société de commerce électronique panafricaine, fermera ses activités au Rwanda, quelques semaines seulement après son départ du Cameroun et de la Tanzanie. Ces fermetures font suite à la chute du cours de l’action de l’entreprise. Cela réduit donc la présence de la société dans 11 pays africains.

Cette situation reflète la difficulté de gérer une entreprise de e-commerce sur un continent avec une infrastructure faible, une logistique sous-développée et un manque général de confiance dans les achats en ligne. Cela met également un brun dans ce que la société soutenue par Rocket Internet a longtemps présenté comme l’un de ses principaux avantages.

Un changement de stratégie

Sacha Poignonnec, co-directeur général de la société, a déclaré que les fermetures étaient de routine, car la société réévalue ses marchés, ses produits et ses services. Il a noté que par le passé, il avait quitté des pays comme le Mozambique et fermé ses activités de covoiturage.

Voici une vidéo annonçant l’entrée en bourse de la société :

Jumia a également annoncé la fermeture de son site Internet de voyage. C’est une continuité des changements récents et la stratégie est aujourd’hui d’amener Jumia à la rentabilité et à stimuler la pénétration de JumiaPay, a-t-il indiqué.

Pourquoi une telle décision ?

La société a déclaré que ces changements faisaient partie d’une stratégie d’optimisation de portefeuille annoncée en novembre. M. Poignonnec a souligné la nécessité de maîtriser les coûts. Les pertes ont atteint 54,6 millions d’euros au troisième trimestre, contre 40,6 millions d’euros un an plus tôt.

Jumia a enregistré plus de 1 milliard de dollars de pertes depuis son lancement en 2012 au Nigéria. Mais M. Poignonnec a cité le succès d’Amazon, d’Alibaba en Chine et de Mercado Libre en Amérique latine comme preuve que le modèle que Jumia poursuit peut fonctionner. Il a souligné la hausse du nombre de clients et de vendeurs comme des signes positifs.