Accueil Politique Jacob Zuma a-t-il encore la capacité de reprendre le pouvoir en Afrique...

Jacob Zuma a-t-il encore la capacité de reprendre le pouvoir en Afrique du Sud ?

0
PARTAGER
Source : Pixabay. Jacob Zuma prépare son retour au pouvoir.

Jacob Zuma n’a pas eu une retraite facile. Dans les cinq moins qui ont suivi son apparition devant les caméras pour admettre son échec pour s’accrocher une nouvelle fois au pouvoir, il a été forcé de subir de multiples humiliations. Il a été accusé de corruption. D’ailleurs, il a été traduit devant la justice pour des affaires de corruption.

Heureusement, ces dernières semaines, il semblerait que M. Zuma soit encore reconnu dans l’univers politique en Afrique du Sud. En effet, dans certaines régions sud-africaines, il se murmurerait que l’ancien président du pays préparerait son retour au pouvoir. Selon l’analyste politique Cronje, Jacob Zuma serait en train de mettre en place une stratégie de riposte pour paralyser le président actuel Cyril Ramaphosa.

Des promesses non respectées

L’arrivée de Jacob Zuma au pouvoir aurait pu marquer un grand changement en Afrique du Sud. Cependant, on remarque que, lors des élections, les candidats ont toujours tendance à faire des promesses qu’ils ne vont pas respecter par la suite.

Source : Pixabay. Jacob Zuma prévoit une contre-attaque pour prendre le pouvoir.

C’est notamment le cas de M. Zuma qui a promis le changement, la renaissance et l’amélioration du système judiciaire du pays. Pendant des années, des personnalités puissantes impliquées dans des coups d’État semblaient jouir d’une immunité. Les Sud-Africains espéraient un véritable changement. Mais, même s’il y a eu des développements positifs, des accusations de corruption ont été faites à l’encontre de M. Zuma.

Une victoire avec un écart relativement faible pour M. Ramaphosa

M. Ramaphosa a des ennemies dans son propre parti. Il a peut-être gagné le contrôle du parti ANC l’année dernière, mais il n’y a pas eu trop d’écart avec M. Zuma. Lors des élections nationales en 2017, le président actuel a obtenu près de 60 % des voix.

À première vue, l’ANC s’efforce de prouver que c’est un parti uni, mais personne n’est convaincu. Jacob Zuma attend avec impatience que la roue tourne pour qu’il puisse reprendre le pouvoir à la prochaine élection de l’ANC.

Source :

BBC