Accueil Société Se plaindre du colonialisme fait des Africains des victimes

Se plaindre du colonialisme fait des Africains des victimes

0
PARTAGER
Source : Pixabay. Le colonialisme en Afrique a laissé des traces.

La romancière nigérienne Tricia Nwauban s’est penchée sur la déclaration du président de la République française. Les remarques d’Emmanuel Macron ont alimenté d’autres attaques contre les Africains. C’était l’occasion pour ces derniers de réprimander les anciens dirigeants coloniaux qui se sont présentés comme supérieurs aux Africains. Lors de son voyage au Nigeria, elle a tweeté que 60 % de la population nigérienne a moins de 25 ans. Une partie de la population qui n’a pas été témoin de la colonisation, a-t-elle expliqué.

Les critiques contre la déclaration de M. Macron ont été rapides. De nombreuses personnes ont énuméré l’impact du colonialisme en Afrique. Emmanuel Macron aurait incité la jeunesse africaine à oublier les effets du colonialisme.

Découvrez ci-après une vidéo en anglais relatant ces faits :

Comment le colonialisme l’a affectée ?

La romancière est née presque 20 ans après que la Grande-Bretagne a officiellement quitté le pays. L’effet durable qu’elle trouve le plus gênant est la manière dont les anciens dirigeants coloniaux ont occupé une place importante dans l’esprit des peuples africains.

Les déclarations des Blancs ont toujours beaucoup d’impact pour les Africains. Les coloniaux pensent toujours que les Africains étaient un peuple primitif avant leur arrivée. De nombreux hauts responsables africains ont prouvé que leur peuple n’était pas de seconde classe.

Ne pas se définir comme des victimes

Le colonialisme est une étape importante dans la vie des Africains. Cependant, cela ne devrait pas les empêcher d’avancer et de collaborer avec les grands pays colonisateurs. Ce devrait être une source de motivation pour tous les Africains. Certes, les commentaires du président Macron peuvent être considérés comme une provocation, mais cela ne devrait pas inciter à la haine.

Aussi divertissantes et stimulantes que puissent être ces déclarations, cela n’offre pas aux Africains un plan d’action pour améliorer leurs vies. L’Afrique devrait se concentrer un peu plus sur son développement économique et apprendre de ses erreurs du passé.

Source :

BBC