Accueil Environnement L’Afrique du Sud voudrait construire des bâtiments éco-énergétiques

L’Afrique du Sud voudrait construire des bâtiments éco-énergétiques

0
PARTAGER
Source : Pixabay. La construction de bâtiments plus écologiques en Afrique du Sud.

Il y a quatre ans, l’Afrique du Sud a lancé un projet baptisé « My Green Home ». Il vise à développer des maisons plus vertes. Son objectif est de rendre les bâtiments plus éco-énergétiques. De nombreuses familles ont vu leur habitation être rénovée dans la banlieue de Pinelands. On a pu découvrir des panneaux solaires sur les toits et des solutions d’isolation sur les maisons.

Ci-dessous une vidéo en anglais relatant ces faits :

Ces familles ont également appris à réduire leur consommation d’énergie en laissant sécher leur linge plutôt que d’utiliser un sèche-linge. Les coûts énergétiques ont ainsi chuté de près de 90 %. Alors que les villes sud-africaines luttent contre les effets du changement climatique, de la sécheresse et des inondations, quatre villes se sont ralliées pour essayer de construire des bâtiments sans carbone.

Une initiative qui séduit un grand nombre de Sud-Africains

Grâce à l’initiative C40 Cities, un groupe de grandes villes du monde essayant de réduire les émissions de gaz à effet de serre, ce programme prévoit la construction de nouveaux bâtiments plus économes et écologiques au Cap, Tshwane, Durban et à Johannesbourg.

Tim Pryce, qui dirige les programmes du C40 dans le monde, a déclaré que ces efforts visaient à aider les villes sud-africaines à disposer de constructions moins énergivores. Les bâtiments seraient la plus grande source d’émissions de CO2 dans le monde.

Des bâtiments n’émettant pas de carbone

Les villes présentant un niveau de carbone zéro n’auraient pas d’impact sur le changement climatique. S’assurer que les nouveaux bâtiments soient très efficaces et fonctionnent en grande partie aux énergies renouvelables serait crucial pour préserver l’environnement.

Source : Pixabay. Un programme vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre en Afrique du Sud.

M. Pryce a indiqué que leur objectif est de travailler avec les quatre villes pour mettre en place des politiques, telles que des exigences de planification plus ambitieuses, d’ici la fin de 2020. Les constructions doivent ainsi respecter des normes.

Source :

Reuters