Accueil Economie Trump a limogé le plus haut diplomate américain lors de sa première...

Trump a limogé le plus haut diplomate américain lors de sa première visite officielle en Afrique

0
PARTAGER
Source : Travis. Rex Tillerson a été limogé par Donald Trump.

Le premier voyage de Rex Tillerson en Afrique en tant que secrétaire d’État américain s’est également révélé être le dernier. Après son arrivée au Kenya le vendredi 9 mars, le président américain a limogé Tillerson. Par ailleurs, selon le porte-parole du département d’État, Steve Goldstein, Tillerson n’était pas du tout au courant de son licenciement. En effet, Donald Trump ne lui en aurait pas parlé.

Voici une vidéo en anglais parlant de ce licenciement :

NBC News a également rapporté qu’il n’a pu le découvrir que grâce à Twitter. Donald Trump a ainsi nommé le directeur de la CIA, Mike Pompeo, au poste de secrétaire d’État.

Une visite concernant cinq pays africains

Cette visite officielle de Tillerson en Afrique a été annoncé le 1e mars. M. Tillerson a programmé de visiter du 6 au 13 mars cinq pays africains, le Nigéria, le Kenya, l’Éthiopie, Djibouti et le Tchad.  L’investissement, le commerce et le terrorisme seront les sujets traités lors du passage de M. Tillerson dans ces pays.

Ci-dessous l’annonce de la visite officielle de Tillerson en Afrique :

Tillerson a visiblement annulé sa visite au Kenya le 10 mars. Les officiels ont déclaré qu’il ne se sentait pas bien. Ce dimanche 11 mars, Tillerson était présent au parc commémoratif, en mémoire des victimes de l’attentat terroriste à l’ambassade américaine le 7 août 1998. Le lundi 13 mars, après des réunions au Tchad et au Nigéria, Tillerson a annulé son voyage et est retourné à Washington.

La Chine serait-elle derrière ce licenciement ?

Tillerson a fortement critiqué la relation commerciale entre l’Afrique et la Chine. Il a notamment affirmé que la Chine mettait en danger les ressources naturelles de l’Afrique et sa stabilité politique. Lorsqu’il est arrivé en Éthiopie, il a également mis en garde les pays africains sur leur souveraineté et a suggéré qu’ils devraient examiner attentivement les termes de leurs accords avec la Chine.

Lorsqu’on sait la relation de Trump avec la Chine, cette situation aurait pu l’encourager à prendre cette décision.

Source :

Quartz