Accueil Environnement Les rangers kényans emploient des chiens pour traquer les braconniers

Les rangers kényans emploient des chiens pour traquer les braconniers

0
PARTAGER
Le limier est une race de chien avec un flair incroyable/Source : Pixabay

Le Kenya entre dans une nouvelle ère dans la lutte contre le braconnage. Des chiens vont désormais aider les rangers kényans pour traquer les braconniers dans la savane. Ce sont des chiens anti-braconnage disposant d’un flair unique pour suivre les braconniers.

Le Kenya renforce son dispositif anti-braconnage

Shakaria, un limier de cinq mois, gambade à travers les étendues de savane de la réserve de Maasai Mara au Kenya. Contrairement aux apparences, son humeur enjouée se transforme rapidement en une détermination acharnée dès qu’il reçoit l’ordre de suivre l’odeur d’un être humain. Les rangers avaient l’habitude de se battre pour chasser ou repérer les braconniers à travers les prairies plates, apparemment sans fin. C’est en 2009 que le Triangle de Mara a introduit pour la première fois deux chiens traqueurs. Aujourd’hui, l’unité anti-braconnage est composée de quatre chiens traqueurs et deux autres formés spécialement pour renifler l’ivoire et les armes à feu à l’entrée du parc.

Les éléphants sont la cible privilégié des braconniers/Source : Pxhere

Une meute de chiens anti-braconnage

Les chiens de chasse sont formés par les anciens policiers Linda Porter et son mari John Lutenberg, qui ont passé des décennies à chasser des prisonniers évadés à travers les États-Unis. À la fin des années 90, le Triangle de Mara, qui recouvre le tiers de la réserve, a été paralysé par le braconnage et l’insécurité. À cette époque, les visiteurs étaient fréquemment dépouillés et agressés. Il convient de noter que la gestion de la réserve a ensuite été reprise par le Mara Conservancy, un partenariat public-privé avec la communauté locale Massaï.

Source :

Africanews