Accueil Santé Le Nigeria enregistre 31 morts de la fièvre de Lassa

Le Nigeria enregistre 31 morts de la fièvre de Lassa

0
PARTAGER
Le virus de la fièvre Lassa vue au microscope/Source : Wikimedia Commons/CDC

Depuis le début de l’année 2018 au Nigeria, 31 personnes sont mortes de la fièvre de Lassa. Voilà ce qu’a déclaré le ministre nigérian de la Santé. Il a ajouté que de nombreux cas de cette maladie virale ont été enregistrés à travers tout le pays.

105 cas confirmés au Nigeria

Isaac Adewole, ministre de la Santé, a déclaré aux journalistes lors d’une conférence de presse que l’épidémie de fièvre de Lassa était actuellement « active » dans 15 États. Actuellement, le bilan est de 105 cas confirmés en laboratoire, 3 cas probables et 31 décès. Il a ajouté que parmi les 31 personnes décédées, 10 étaient des agents de santé. Il est important de souligner que la fièvre de Lassa appartient à la même famille que Marburg et Ebola, deux virus mortels entraînant des symptômes d’infections fiévreuses, de vomissements et, dans le pire des cas, de saignements hémorragiques.

Vue aérienne de la ville de Lagos/Source : Flickr

La Côte d’Ivoire prend des mesures préventives contre la fièvre de Lassa

En Côte d’Ivoire, la ministre de la Santé Raymonde Goudou Coffie a déclaré que le pays avait renforcé ses mesures de vigilance à cause de l’augmentation du flux de voyageurs provenant des pays de la sous-région. La ministre a indiqué qu’aucun cas de fièvre de Lassa n’avait été enregistré en Côte d’Ivoire pour l’instant. Mais elle a averti de la présence d’un risque éventuel de propagation de la maladie en provenance du Nigeria, du Bénin et même de la Guinée. Il faut rappeler que la transmission du virus de la fièvre de Lassa se fait par le biais de contacts avec des aliments ou des objets contaminés par l’urine ou par des rats, ou encore après être entré en contact direct avec les fluides corporels d’une personne infectée.

Source :

Africanews