Accueil Politique Le président nigérian s’engage à faire avancer la lutte contre la corruption

Le président nigérian s’engage à faire avancer la lutte contre la corruption

0
PARTAGER
Corruption/Crédits photo : Pxhere

Le 30e sommet l’Union africaine (UA), qui s’est achevé lundi à Addis-Abeba, en Éthiopie, a abordé des sujets tels que les conflits, la menace terroriste, la corruption et diverses questions économiques.

Muhammadu Buhari/Source : Wikimedia Commons/Chatham House

Buhari luttera avec force contre la corruption

Les questions de paix et de sécurité ont surtout dominé l’ordre du jour de la 30e Session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de Gouvernement de l’UA, toujours dans le cadre du sommet principal. Lors de la séance d’ouverture, le président sortant de l’UA et le président de la Guinée Alpha Condé ont déclaré que le moment était venu pour l’Afrique de s’unir et de lutter contre le terrorisme. L’UA a choisi le président nigérian Muhammadu Buhari pour diriger le thème sur la lutte contre la corruption durant toute cette année. « Je ferais de mon mieux afin d’assurer que le programme anti-corruption reçoive l’attention qu’il mérite et produise l’effet que nous espérons tous en 2018 et au-delà », a ajouté le président Buhari.

Paul Kagame/Source : Wikimedia Commons/Chatham House

Buhari passe la main à Paul Kagamé

Il est important de rappeler que Buhari est le président sortant de l’UA. Il a donc passé le flambeau au président rwandais Paul Kagamé. Lors de cette cérémonie, Kagamé a déclaré que l’Afrique devait accélérer le processus de mise en oeuvre des réformes au profit des populations africaines. « Le peuple africain mérite un avenir plus radieux. Leur sacrifice et leur abnégation devraient être récompensés par une meilleure qualité de vie. Les familles et les communautés africaines doivent vivres décemment », a déclaré Kagamé.

Source :

Africanews