Accueil Politique Le Cameroun rapatrie un leader séparatiste et 46 autres déportés du Nigeria

Le Cameroun rapatrie un leader séparatiste et 46 autres déportés du Nigeria

0
PARTAGER
Centre-ville de Yaoundé/Source : Wikimedia Commons/Albert Bergonzo

Le gouvernement du Cameroun a annoncé hier que 47 sécessionnistes avaient été extradés du Nigeria, dont le leader du groupe séparatiste de la République d’Ambazonie.

Ayuk Tabe Julius sera bel et bien extradé

Lors d’une conférence de presse à Yaoundé, le ministre de l’information du Nigeria, Issa Tchiroma Bakary, a déclaré que parmi les 47 personnes se trouvait le chef auto-proclamé de  la République d’Ambazonie, Julius Ayuk Tabe. Selon le ministre, le groupe extradé ” a été remis au pouvoir judiciaire camerounais, devant lequel ils seront jugés pour leurs crimes. “Le gouvernement du Cameroun saisit cette occasion pour saluer l’excellente coopération multilatérale entre le Nigeria et le Cameroun, notamment en matière de sécurité”, a ajouté le ministre Tchiroma Bakary.

Drapeau de la République auto-proclamé d’Ambazonie/Source : Wikimedia Commons/Washiucho

Ayuk Tabe sera jugé au pays

Il est important de rappeler que Ayuk Tabe est le leader de la République d’Ambazonie, un groupe séparatiste de la région anglophone du Cameroun. Cet ancien homme d’affaires a vécu au Nigeria et a longtemps été considéré comme une voix modérée parmi tous les mouvements séparatistes. C’est son groupe qui a revendiqué la responsabilité des attaques meurtrières contre des agents de sécurité dans la région. Dans le cadre de l’enquête sur cette affaire, Tabe et six autres personnes ont été arrêtés dans un hôtel de la capitale Nigériane Abuja au début du mois de janvier. L’avocat de Tabe a également confirmé lundi que son client avait effectivement été expulsé. Il était l’une des quinze personnes qui font l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par le Cameroun en novembre 2017.

 

Source :

Africanews