Accueil Science La Russie reprend contact avec le satellite angolais Angosat-1

La Russie reprend contact avec le satellite angolais Angosat-1

43
0
PARTAGER
Clubic

Les scientifiques russes ont rétabli les communications avec un satellite angolais quelques jours après avoir perdu le contact avec lui. Lancé le 26 décembre dans le cosmodrome russe de Baïkonour au Kazakhstan, Angosat-1 stimulera les communications mobiles et Internet en Angola et diffusera des émissions de radio et de télévision.

Présentation angolaise du satellite Angosat-1. Source : Spaceflightinsider

Une bonne nouvelle pour l’Angola

Peu de temps après le lancement, le personnel russe de contrôle au sol a déclaré ne plus recevoir de données de l’engin spatial. Le lancement d’Angosat-1 a été l’aboutissement d’un projet lancé en 2009 et a été le premier satellite de communication construit pour l’Angola. Le développement et le lancement du satellite ont coûté plus de 286 millions d’euros, empruntés aux banques d’État russes. Ce projet a été une source de fierté nationale pour l’Angola, qui a déclaré qu’il l’utiliserait également dans la télémédecine et d’autres projets de développement. D’ailleurs, le satellite devrait également avoir une durée de vie d’environ 15 ans. Un communiqué publié par la compagnie russe de fusée et d’espace, Energia, a indiqué qu’elle a commencé à recevoir des données de télémétrie de la part d’Angosat-1 dans la matinée du 29 décembre.

Schématisation d’un satellite. Source : DanielMarin

Ouverture d’une enquête officielle

Cependant, il n’y a aucune précision quant aux raisons pour lesquelles la communication avec le satellite a été interrompue pendant deux jours. Il est important de rappeler que c’est le deuxième incident qui touche la compagnie Energia. En effet, il y a quelques jours, Energia a annoncé la perte d’un satellite météorologique, le Meteor-M 2-1. Ce satellite a été lancé en novembre et a été conçu pour surveiller les conditions météorologiques, la couche d’ozone, les températures de la surface des océans et d’autres indices météorologiques. D’ailleurs, le gouvernement russe a décidé d’ouvrir une enquête sur ces deux incidents successifs.

Source :

Africanews

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar