Accueil Education Afrique francophone, une start-up de la Edtech s’intéresse au Maroc

Afrique francophone, une start-up de la Edtech s’intéresse au Maroc

15
0
PARTAGER

Une des meilleures start-up françaises a été mise en place en 2011 et connue sous le nom de Nomad Éducation. Elle a pour but de transformer une vision sur l’éducation et vise surtout à faire des smartphones des jeunes, un véritable outil incontournable pour l’enseignement. Pour ce faire, cette équipe crée des applications mobiles qui servent à fournir un élément d’information et de révision qui peut être transporté partout. Et pour améliorer le cadre éducatif en Afrique, cette start-up de la Edtech s’intéresse, particulièrement au Maroc.

Nomad Education privilégie le Maroc aux autres pays francophones

Avec une somme considérable de levée de fond, la start-up a en effet la possibilité d’étendre et de partager son savoir-faire. Elle souhaite se rapprocher des pays d’Afrique qui sont membres de la francophonie. Concernant sa fonctionnalité, l’organisme met en place une cinquantaine d’applications en français pour la révision dont la majorité est constituée de quizz avec corrections détaillées. Ajouté à cela, Nomad Education propose une conception de nouvelles applications en privilégiant particulièrement le Maroc par rapport à la Tunisie et le Sénégal. Le groupe s’apprête à y installer d’ici peu une diversité d’applications telle que le bac sciences, le concours commerce et le concours ingénieurs.

Utiliser une application mobile dans le domaine de l’éducation est devenu bénéfique

L’expérience et le savoir-faire technologique ont aidé Nomad Education à avoir la première place dans le cadre d’éditeur français d’applications éducatives. Ces dernières sont dédiées à tous les étudiants depuis le collège jusqu’au Bac + 5. Actuellement, 20% des utilisateurs de la start-up se trouvent en Afrique et elle cherche encore à renforcer cette présence. Cette ouverture africaine s’explique sur le fait que cette perspective est gratifiante pour la région, précisément, au niveau éducatif. Les applications sont gratuites, elles sont utilisables en mode hors connexion et s’adaptent au programme national de l’enseignement.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz