Accueil Santé PMI certifié top employer en Algérie, Tunisie et Maroc

PMI certifié top employer en Algérie, Tunisie et Maroc

0

Le numéro un du tabac Philip Morris International (PMI) a été certifié « meilleur employeur (Top employer) » en Algérie, Tunisie et Maroc. Cette distinction vient reconnaître l’excellence de l’industriel en matière de gestion du capital humain dans ces trois pays du Maghreb.

Les filiales de Philip Morris International en Algérie, Tunisie et Maroc viennent d’être certifiées Top Employer (meilleur employeur) en reconnaissance de leur excellente gestion du capital humain. Cette certification est le résultat d’une évaluation de l’organisme international « Top Employers Institute » qui a également reconnu PMI comme l’un des meilleurs employeurs au niveau mondial, et ce pour la sixième année consécutive.

« La reconnaissance de Philip Morris en tant que meilleur employeur dans cette région du Maghreb est un signe fort confirmant la qualité de l’environnement de travail et notre engagement au quotidien pour le bien-être de notre capital humain. Nous continuons à viser l’excellence et nous nous remettons constamment en question afin d’offrir une expérience unique à nos collaborateurs », indiquent dans un communiqué les trois directeurs généraux de PMI au sein des pays, Christian Akiki (Algérie), Marc Rbeiz (Tunisie) et Jalal Ibrahimi (Maroc).

Les trois hommes se sont ensuite exprimés sur le volet du tabac : « La vision de notre groupe au Maghreb est de créer un avenir sans fumée, stimulé par l’énergie et la passion de nos collaborateurs, afin d’apporter des changements positifs, à travers nos produits alternatifs développés sur des bases scientifiques pour les fumeurs adultes qui ne souhaitent pas arrêter de fumer ».

Une vision d’un monde sans fumée

Il y a maintenant 13 ans que Philip Morris International a transformé son modèle économique pour sortir à moyen terme de la commercialisation de la cigarette. Pour ce faire, l’industriel a investi plus de 9 milliards de dollars dans des dispositifs sans fumée prétendument moins dangereux pour la santé. La multinationale considère que ces alternatives (produits qui ne brûlent pas ou produits à vapeur contenant de la nicotine), bien qu’elles ne soient pas sans risque, constituent un bien meilleur choix que de continuer à fumer.

L’emblème de ce projet étant Iqos, le dispositif de tabac chauffé qui serait 90 à 95% moins nocif pour la santé selon PMI. La commercialisation de ce dispositif en tant que produit de tabac à risque modifié (MRTP) a été autorisée par la Food and Drug Administration (FDA) en juillet 2020. Une décision saluée par l’industriel dans la mesure où elle permettrait d’indiquer aux Américains ne souhaitant pas arrêter de fumer que passer à Iqos est un meilleur choix pour leur santé.

Ce dispositif de tabac chauffé est actuellement disponible à la vente sur 70 marchés et la multinationale estime qu’environ 14,9 millions d’adultes dans le monde sont déjà passés à Iqos et ont arrêté de fumer. D’ici trois ans, PMI souhaite que 50% de ses revenus soient générés par la vente de ses produits sans fumée.