Accueil Economie Avertissement contre les restrictions d’alcool de décembre pour l’Afrique du Sud

Avertissement contre les restrictions d’alcool de décembre pour l’Afrique du Sud

0
Source : Pixabay. Le marché de l'alcool en Afrique du Sud

Le Consumer Goods Council of South Africa (CGCSA) a mis en garde le gouvernement contre l’introduction de nouvelles restrictions sur l’alcool en réponse à la quatrième vague de Covid-19 du pays. Le vice-président David Mabuza devrait tenir des réunions avec le National Coronavirus Command Council (NCCC) mardi 14 décembre pour discuter d’éventuelles interventions du gouvernement concernant l’augmentation des cas provoqués par la variante Omicron.

La CGCSA a déclaré qu’elle reconnaissait l’intention du gouvernement de trouver un équilibre entre protéger et sauver des vies et des moyens de subsistance et minimiser les perturbations de l’activité économique et sociale.

Le marché de l’alcool

Cependant, il a averti que toute mesure affectant ou restreignant la vente de produits alcoolisés, en particulier pour la consommation hors site, serait non seulement discriminatoire et non compétitive, mais aggraverait la viabilité déjà précaire des commerçants concernés et mettrait des emplois en danger.

Ci-dessous une vidéo en anglais parlant de la situation sanitaire dans le pays :

La CGCSA est particulièrement préoccupée par les restrictions qui pourraient viser le secteur des alcools. Les preuves ont montré que les restrictions d’alcool n’ont pas été efficaces pour gérer l’augmentation des cas de Covid-19. La CGCSA s’est opposée dans le passé à l’application d’une approche différenciée pour restreindre les ventes d’alcool en permettant à ceux qui vendent pour la consommation sur place de commercer sept jours sur sept, tout en limitant le nombre de jours de négociation pour ceux qui vendent pour la consommation hors site.

Une situation complexe

L’organisme commercial a déclaré que de nombreux exploitants d’alcools étaient sur le point de fermer en raison de l’impact des restrictions précédentes, tandis que d’autres pourraient ne jamais retrouver complètement les niveaux d’avant le verrouillage.

Dans les restrictions précédentes, le secteur de l’alcool au détail hors site a été autorisé à commercer pendant une période limitée en une semaine, généralement du lundi au jeudi, tandis que ceux qui vendent de l’alcool pour la consommation sur place ont continué à commercer même tout au long du week-end.

Source :