Accueil Politique Comment Aliou Boubacar Diallo compte peser à l’Assemblée nationale

Comment Aliou Boubacar Diallo compte peser à l’Assemblée nationale

0

6L’homme d’affaires Aliou Boubacar Diallo, qui a dynamité l’échiquier politique malien en se positionnant à la troisième place du dernier scrutin présidentiel, vient d’être élu dès le premier tour comme député de la circonscription de Kayes avec 61,35 % des voix. Le chantre d’un plan de relance économique, social et sécuritaire ambitieux pour le Mali, compte bien faire entendre sa voix encore plus fortement depuis le podium de l’Assemblée nationale.

C’est le deuxième étage de la fusée ABD. Après une campagne présidentielle tonitruante, qui a vu cet entrepreneur méconnu du grand public effectuer une percée politique majeure avec un discours résolument volontariste et axé sur l’emploi, les services publics et la lutte contre la pauvreté, Aliou Boubacar Diallo continue à accroitre sa stature d’homme public.

L’homme d’affaires, notamment présent dans le secteur minier, n’a eu de cesse depuis le début de son engagement politique en 2012 (en réaction aux troubles civils) d’assurer que le retour à l’unité nationale malienne ne pouvait se faire que par une politique globale associant réponse sécuritaire de court-terme à une révolution économique et sociale à même de redonner de l’espoir à la jeunesse malienne et aux territoires perdus de la République.

Un message qui a connu un fort succès à l’occasion de l’élection présidentielle de 2018, au point de faire d’Aliou Boubacar Diallo, l’une des figures émergentes de l’opposition. Mais le président d’honneur d’ADP-Maliba, restait jusqu’à présent en retrait du combat politique actif dans une position de vigie démocratique. Les temps ont manifestement changé et ABD souhaite désormais s’engager activement pour faire entendre sa voix dans les débats parlementaires.

Une voix attendue et écoutée par ses sympathisants qui sont impatients de voir le natif de Kayes prendre la parole au sein de l’Assemblée et mettre ses talents oratoires au service de ses idées et des combats prioritaires qu’il souhaite mener, notamment autour de la loi de finance, de la loi d’orientation agricole, et d’un certain nombre de projets prioritaires ayant trait à la réconciliation nationale.

Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +