Accueil Economie Les Africains ne travaillent pas et ne mangent pas durant le coronavirus

Les Africains ne travaillent pas et ne mangent pas durant le coronavirus

0
Source : Pixabay. La difficulté des Africaines face au coronavirus.

De nombreux pays africains ont imposé des restrictions à leurs citoyens alors qu’ils tentent de freiner la propagation du coronavirus. Mais il a encore mis en évidence le large fossé entre riches et pauvres, car il devient évident que les aspects pratique de l’éloignement social et des fermetures sont un privilège que des millions de personnes en Afrique ne peuvent tout simplement pas se permettre.

Le Nigéria est devenu le dernier pays du continent à imposer un confinement de 14 jours dans les principales régions du pays alors que le président Muhammadu Buhari a invoqué une loi de l’époque coloniale du pays. Mais les millions de Nigérians tels que les vendeurs, les coiffeurs et d’autres artisans qui gagnent leur vie quotidiennement et composent le marché du travail informel, ont dit qu’ils sont confrontés à des choix difficiles.

Ils ne mangent pas, ne travaillent pas

Cecilia Achonwa gère un restaurant local en bordure de route à Yaba, une banlieue de Lagos, vendant des paniers-repas abordables aux étudiants et aux entreprises locales. Avant le coronavirus, son entreprise a vu des files de personnes se former pour acheter ses produits. Maintenant, ils ont tous disparu et son entreprise s’est presque effondrée, a-t-elle indiqué.

Ci-après une vidéo en anglais relatant cette triste nouvelle :

La femme de 53 ans a affirmé qu’elle est responsable du bien-être de cinq chefs qui ont été embauchés dans le pays voisin de l’Afrique de l’Ouest, le Togo. Elle n’est pas la seule à se trouver dans une telle situation.

Distribution alimentaire

Des efforts sont faits pour aider à alléger le fardeau du confinement sur les membres vulnérables de la société, selon le gouvernement nigérian. Le gouverneur de Lagos, Jide Sanwo-Olu, fait face à sa première crise majeure depuis son élection l’an dernier et est largement salué pour ses efforts dans la gestion de la crise.

Il a dit que son administration distribuera de la nourriture à 200 000 foyers avec environ six personnes par ménage, dans un premier temps. Cependant, des millions d’autres vivent dans l’extrême pauvreté dans la ville.

Source :