Accueil Politique Législatives maliennes : Aliou Boubacar Diallo candidat à Kayes

Législatives maliennes : Aliou Boubacar Diallo candidat à Kayes

0

L’homme d’affaires Aliou Boubacar Diallo, le troisième Homme de la dernière élection présidentielle, a décidé de se porter candidat aux élections législatives à Kayes, sa ville natale. Une candidature en forme de plébiscite pour cette figure alternative du paysage politique malienne, puisqu’elle est soutenue par une vaste coalition rassemblant les principaux partis d’opposition et de la majorité.

Aliou Boubacar Diallo est une voix qui compte au Mali. L’homme d’affaires, qui a fait du patriotisme économique sa marque de fabrique entrepreneuriale, est respecté à travers l’ensemble du spectre politique pour ses prises de positions équilibrées et son engagement pour la paix et la réconciliation au Mali. D’où sa capacité à bâtir une coalition rassemblant toutes les couleurs politiques du pays autour de sa personnalité.

Non seulement Aliou Boubacar Diallo est soutenu par son parti, ADP-Maliba, mais il a également reçu le ralliement de l’Adema-PASJ et du RPM, le parti au pouvoir, dont le candidat désigné Modibo Kane Doumbia a décidé de rallier la liste d’Aliou Boubacar Diallo, tout comme ceux de l’URD, l’une des principales formations de l’opposition avec l’ADP-Maliba.

Des ralliements qui démontrent à la fois le poids politique d’Aliou Boubacar Diallo dans la région de Kayes, où il jouit d’une grande popularité, mais aussi et surtout la personnalité unique de cet homme d’affaires venu en politique pour apporter des réponses nouvelles à la crise multidimensionnelle que traverse le Mali, et qui ne cesse de répéter qu’il veut faire sauter les vieilles lignes partisanes pour construire un nouveau Mali de prospérité et d’opportunités.

Une voix qui compte donc, et qui devrait, selon toute logique, être entendue à l’Assemblée nationale après le scrutin du 29 mars, malgré les réticences initiales de l’homme d’affaires. Pris par ses activités professionnelles, mais aussi par la préparation de la prochaine présidentielle, il aura fallu toute la force de conviction de ses partisans à Kayes pour qu’il accepte de relever ce nouveau défi au service de sa ville natale.

Sur les bancs de l’Assemblée nationale, Aliou Boubacar Diallo devrait continuer à défendre le programme qui est le sien depuis son entrée en politique. Rajeunissement et renouvellement de la classe politique. Unité politique pour offrir un front commun face aux groupes armés. Développement économique et politiques sociales à travers un ambitieux plan Marshall pour le Mali.

Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +