Accueil Politique Tentative de déstabilisation d’Aliou Diallo : un média malien dénonce

Tentative de déstabilisation d’Aliou Diallo : un média malien dénonce

0
PARTAGER

Des hommes d’affaires français et allemands, associés à des personnalités politiques maliennes, tentent de faire publier des informations mensongères et calomnieuses contre l’homme d’affaires et opposant Aliou Diallo, dans le but de le décrédibiliser aux yeux de l’opinion publique, selon les révélations du quotidien local La Lettre du Peuple, qui affirme avoir été contacté pour publier, contre rémunération, des articles diffamatoires.

Les révélations de La Lettre du Peuple viennent confirmer une situation que beaucoup pressentaient depuis de nombreux mois et la sortie d’articles virulents et sans fondements contre Aliou Diallo. Le fondateur de Wassoul’Or et opposant politique, fait l’objet d’une campagne de dénigrement financée et dirigée, selon Youssouf Diallo, directeur de publication de La Lettre du Peuple, par des intérêts étrangers.

L’objectif de ces publications d’articles diffamatoires serait double. D’une part, des hommes d’affaires français et allemands, en conflit avec Aliou Diallo sur des problématiques industrielles et commerciales, cherchent à le salir pour tenter de le fragiliser dans ses activités en Europe. D’autre part, certains politiciens maliens ont choisi une alliance de circonstance avec ces capitalistes européens pour affaiblir une figure montante de l’opposition.

Parmi les informations mensongères sorties ces derniers jours dans certains médias maliens, on peut noter une fausse vente d’hélicoptères défectueux à l’armée malienne, des dettes imaginaires liées à la société Wassoul’Or (qui vient pourtant d’être vendue pour 200 millions de dollars), ou des pseudo-révélations sur le gisement d’hydrogène naturel de Kédérougou, a expliqué Youssoufa Diallo dans son enquête.

Selon lui, un certain nombre d’intermédiaires étrangers et locaux contactent depuis plusieurs mois des responsables de médias maliens pour leur proposer des articles mensongers à charge contre Aliou Diallo en échange de rémunération.

« En effet, pour tenter de le détruire, certains de ses anciens partenaires qui ont toujours perdu contre lui essaient, en s’appuyant sur certains de nos compatriotes peu scrupuleux, de mener une sale campagne médiatique visant à le salir aux yeux des Maliens de manière générale. Nous avons refusé de nous prêter à ce jeu après avoir mené nos propres investigations », a précisé le directeur de publication de la Lettre du Peuple.