Accueil Economie Le tourisme en Afrique : une destination mondiale pour l’investissement et l’entrepreneuriat

Le tourisme en Afrique : une destination mondiale pour l’investissement et l’entrepreneuriat

0
PARTAGER
Source : Pixabay. Le potentiel du tourisme en Afrique.

Le tourisme est l’un des principaux moteurs de la croissance économique et de la création d’emplois dans les pays émergents du monde. L’histoire unique de l’Afrique et ses merveilles naturelles attirent l’attention du fait de la croissance locale et mondiale du tourisme culturel, patrimonial et de développement.

Sur la base d’analyse de la gouvernance et de la conjoncture économique de divers pays, il est clair que de nombreux pays africains sont extrêmement prometteurs pour devenir ou rester des hôtes dynamiques pour les touristes, les investisseurs et les entrepreneurs, ce qui peut favoriser la création d’emplois pour les travailleurs qualifiés.

Dans quelle mesure les pays africains profitent-ils de cette opportunité ?

Une étude récente de la banque mondiale a classé l’Afrique en quatre catégories de performances : les destinations touristiques pré-émergentes, potentielles, émergentes et consolidées. La performance des pays reposait sur des indicateurs tels que la facilité de faire des affaires, la compétitivité en termes de réglementation du tourisme, d’infrastructures et de ressources.

Voici le secteur du tourisme en Afrique :

Les pays pré-émergents comme le Soudan et la Somalie, ont été confrontés à d’importants problèmes de sécurité et de gouvernance. Les pays potentiels, tels que le Gabon, l’Éthiopie et Madagascar, ont montré un intérêt et une initiative relatifs dans le secteur, mais font toujours face à des problèmes de gouvernance.

Où sont concentrés les investissements ?

Les investissements ont toujours été concentrés dans des pays dotés d’une infrastructure bien développée et d’un environnement propice aux affaires. Il existe un fort potentiel d’augmentation des investissements liés au tourisme sur le continent.

Les efforts déployés à l’échelle du continent pour accroître l’intégration et la libre circulation, tels que la mise en œuvre imminente de la zone de libre-échange continentale africaine, créeront un environnement commercial plus stable permettant aux investisseurs et aux entrepreneurs de tirer parti du potentiel touristique de l’Afrique.

Source :

Brookings

PARTAGER
Article précédentLes paris en ligne en Afrique, comment ça marche ?
Lalao Tiana
Je suis rédacteur web professionnel et chargé des contenus sur Afriquenligne.fr.