Accueil Culture Les paris en ligne en Afrique, comment ça marche ?

Les paris en ligne en Afrique, comment ça marche ?

0
PARTAGER

Les Africains sont fous de sport, et surtout de football. Les événements sportifs sont non seulement une source de divertissement pour les fans africains, mais aussi une occasion de gagner de l’argent en réalisant des paris sportifs. Beaucoup de parieurs gagnent beaucoup d’argent en misant sur le sport et avec les paris en ligne sur NetBet.

Même si près de 40 % de la population africaine se trouve en dessous du seuil de pauvreté, ce marché est en train de devenir l’un des marchés les plus lucratifs au monde. Avant de pouvoir placer votre premier pari, vous devez déposer de l’argent sur votre compte. De plus, la plupart des bookmakers simplifient ce processus en vous proposant diverses méthodes bancaires, aussi bien pour les dépôts que pour les retraits.

Les lois sur les paris sportifs

Les sociétés de paris sportifs européennes et américaines se développent rapidement en Afrique en raison de la clémence des lois sur les paris sportifs dans la plupart des pays africains. En fait, l’Afrique du Sud est le seul pays à avoir correctement réglementé son marché des jeux de hasard.

La majorité des pays africains n’ont pas encore adopté de lois sur ce secteur. En effet, les paris sportifs restent encore un marché non réglementé. Dans le même temps, certains pays africains à majorité musulmane ont imposé une interdiction générale des paris sportifs et le fait de parier sur le sport y est définitivement illégal.

Les paris sur mobile

L’utilisation d’appareils mobiles est en augmentation en Afrique. De plus en plus d’Africains découvrent les joies des paris sportifs mobiles. Les entreprises africaines de services de paris sportifs se sont associées à de grands opérateurs de téléphonie mobile.

Les jeunes Africains sont enthousiasmés par la manière dont ils peuvent faire des paris sur leur smartphone. Il existe une multitude de sites de paris en ligne en Afrique. Même les habitants de villages isolés peuvent accéder à ces divertissements.

Des lieux de paris à l’Africaine

Si les paris sur appareils mobiles permettent aux joueurs africains de placer leurs mises depuis leur salon, en déplacement ou depuis leurs lieux de travail (comme à l’occident), cette option n’est pas encore vulgarisée dans la majorité des pays africains. En général, comme c’est le cas encore aujourd’hui, les lieux privilégiés par les Africains pour effectuer leurs paris sportifs sont bel et bien les salles télévisées des opérateurs de paris sportifs et les kiosques de rue. Mais, dans certains pays africains, les opérateurs envoient même des agents ambulants sur le terrain.

  • Les salles télévisées

Les salles télévisées sont des lieux prévus par les opérateurs de paris sportifs afin de permettre aux parieurs d’effectuer leurs paris, mais aussi afin de diffuser les rencontrent sportives, les cotes de paris, les prochains rendez-vous, etc. Selon la puissance financière de l’opérateur, ces salles peuvent être plus ou moins grandes, contenir plus ou moins d’écrans de tailles plus ou moins grandes et de qualité plus ou moins bonne, etc. L’objectif de ces salles est surtout de permettre aux parieurs de voir instantanément les rencontres sur lesquelles ils parient, ce qui a parfois pour effet de les impliquer davantage.

C’est justement ce côté passionnel de la chose que les opérateurs « misent », puisqu’ils déduisent que l’implication accrue des parieurs les amènera à parier davantage s’il le faut et s’ils le peuvent. C’est pourquoi, dans ces salles télévisées, la possibilité de parier en direct (instantanément, en même temps qu’une rencontre se déroule) est offerte aux parieurs. Ainsi, ceux-ci voyant instantanément l’évolution de la rencontre, peuvent ajuster leurs paris, faire de nouvelles mises en fonction de leurs conjectures et de leur analyse de la rencontre qui se déroule. Ces salles sont donc une sorte de salles des marchés, et il y est possible de rentrer directement en possession de ses gains le cas échéant.

  • Les kiosques de rue

Les kiosques de rue sont de petits box aménagés par les opérateurs de paris sportifs. Présents dans les coins de rue les plus fréquentés, ces kiosques ont surtout pour objectif de renforcer la proximité des opérateurs avec les parieurs. Ils permettent à ceux-ci de moins se déplacer pour effectuer leurs mises, car les salles télévisées prévues par les opérateurs ne sont pas vraiment nombreuses, d’autant plus qu’elles sont coûteuses pour ceux-ci, même si elles rapportent mieux que les kiosques.

Néanmoins, si les kiosques sont plus proches des parieurs, ces derniers n’ont souvent pas la possibilité d’y effectuer des paris instantanés (lorsqu’une rencontre a déjà débuté). Même lorsque cela est possible, le joueur n’a pas accès aux images de l’évolution de la rencontre, à moins d’utiliser ses propres moyens ou les écrans d’un bar situé à proximité.

  • Les agents ambulants

Certains opérateurs possèdent des agents ambulants qu’ils envoient sur le terrain, afin de permettre aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer (ni vers les salles télévisées, ni  vers les kiosques de rue) d’effectuer leurs paris. Ces agents ambulants se déplacent avec un appareil qui enregistre les mises et délivre des tickets comme dans les kiosques et dans les salles.

Ils se rendent surtout dans les marchés, où se trouve souvent une très large communauté de fans de sport et de paris sportifs. Cette catégorie de parieurs est représentée en majorité par les commerçants, les vendeurs à la sauvette… bref, les acteurs du très grand secteur informel africain. Ceux-ci ont presque toujours des sous à parier (puisqu’ils sont en contact permanent de l’argent dans leurs activités journalières), et n’hésitent pas souvent à placer une mise même infime sur quelques rencontres, lorsqu’ils ne misent pas gros.