Accueil Economie Que fait la Chine en Afrique ?

Que fait la Chine en Afrique ?

0
PARTAGER
Source : Pixabay. La Chine veut conquérir l'Afrique.

Les entreprises chinoises se développent de plus en plus en Afrique. En juin 2017, un rapport de McKinsey & Company a estimé à plus de 10 000 le nombre de sociétés chinoises opérant sur le continent africain. Que font les entreprises chinoises en Afrique ? C’est une question très controversée.

La raison pour laquelle les entreprises chinoises sont en Afrique est simple : exploiter son peuple et ses ressources. C’est une toute nouvelle forme de colonisation. Les sociétés chinoises tentent en effet de transformer l’Afrique en un autre continent chinois. C’est l’avis de plusieurs politiciens africains, dont le Zambien Michael Sata.

Découvrez ci-après une vidéo montrant le néo-colonialisme en Afrique :

L’Afrique n’a pas été victime de la mondialisation

Depuis des années, la mondialisation n’est pas arrivée en Afrique. Il y avait plusieurs raisons à cela. Le continent a longtemps été considéré comme une destination ayant une infrastructure médiocre, un faible revenu et une instabilité politique. Le commerce de minéraux, de métaux précieux et de gaz a fait des ravages en Afrique.

Au cours des années durant lesquelles la Chine, l’Inde, le Brésil et autres pays émergents ont transformé leurs économies, l’Afrique a stagné. Alors que le continent africain dispose de près de 30 % des réserves mondiales d’hydrocarbures et de minéraux, sa part dans l’industrie manufacturière mondiale n’a pas évolué en 11 ans.

La Chine à la recherche de matières premières

L’Afrique a changé depuis l’arrivée de la Chine. Le pays est en effet à la recherche de matières premières et d’énergie pour accroître sa production. Les Chinois veulent ainsi se développer sur le continent afin de trouver ces ressources.

La priorité de la Chine est son développement en Afrique. Elle constitue une cible facile pour le gouvernement chinois. Année après année, l’Empire du Milieu a envoyé des délégations commerciales dans chaque capitale africaine. Les Chinois ont obtenu des projets d’infrastructure et proposé des accords commerciaux.

Source :

Forbes