Accueil Culture Pourquoi les équipes africaines ont raté une fois de plus la Coupe...

Pourquoi les équipes africaines ont raté une fois de plus la Coupe du monde ?

0
PARTAGER
Source : Pixabay. Les équipes africaines ont été éliminées lors des phases préliminaires.

À chaque tournoi de la Coupe du monde depuis 1986, au moins une équipe africaine s’est qualifiée pour les phases finales de la compétition. Ce record s’est terminé en Russie, après que les cinq pays, le Sénégal, le Nigéria, le Maroc, le Tunisie et l’Égypte, ont été éliminés lors du tour préliminaire.

Il y avait de grands espoirs lorsque l’Algérie et le Nigéria ont atteint les quarts pour la première fois lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil. Mais, en Russie, les Africains n’ont pas été aussi performants, affichant 10 défaites, 2 nuls et seulement 3 victoires.

Découvrez ci-après une vidéo en anglais relayant les éliminations des pays africains :

L’Égypte a été méconnaissable

L’Égypte est revenue dans la Coupe du monde après une absence de 28 ans. On attendait beaucoup de sa part étant donné qu’elle a remporté la Coupe d’Afrique des nations. Le Mondial était une compétition dans laquelle les Égyptiens pouvaient démontrer leurs prouesses, avec notamment Mohamed Salah. Cependant, l’Égypte n’a gagné aucun de ses matchs.

Le Maroc n’a pas eu de chance

La campagne du Maroc a commencé avec un pénible but contre son camp dans le temps additionnel face à l’Iran. C’était une erreur défensive énorme contre un adversaire à sa portée. Le Maroc a offert un très bon foot, mais face aux meilleures équipes européennes les Marocains n’ont rien pu faire.

Un manque d’expérience pour le Nigéria

Le Nigéria s’est montré prometteur étant donné qu’il s’agissait de l’équipe la plus jeune du tournoi, avec 18 joueurs qui n’avaient jamais joué à une Coupe du monde auparavant. Malheureusement, cette jeune équipe a appris à ses dépens puisque ses footballeurs n’étaient qu’à quatre minutes de se qualifier pour les huitièmes de finale lorsque l’Argentine a marqué un but.

La Tunisie n’était pas assez bonne face à des grandes nations du foot

La Tunisie a réussi à battre le Panama. Mais les Tunisiens n’étaient tout simplement pas assez bons pour progresser dans un groupe difficile comprenant l’Angleterre et la Belgique. Le capitaine Wahbi Khazri a admis que son équipe avait trouvé le niveau de ses deux adversaires européens trop haut.

Le désespoir pour le Sénégal

Le Sénégal a débuté le tournoi sur une note positive en battant la Pologne 2-1. Mais les points perdus contre le Japon ont révélé ses lacunes en matière de gestion du jeu. Les Sénégalais ont obtenu des cartons jaunes inutiles lors de leurs deux premiers matchs les rendant ainsi vulnérables face à la Colombie. Le match nul contre le Japon a permis à ce dernier de se qualifier.