Accueil Politique Une partie de l’Afrique rend hommage à Winnie Madikizela-Mandela

Une partie de l’Afrique rend hommage à Winnie Madikizela-Mandela

0
PARTAGER
Source : Wikimedia Commons. Une partie de l'Afrique pleure la mort de Winnie Mandela.

La mort de Winnie Madikizela-Mandela, symbole de la lutte anti-apartheid, a touché toute une partie du continent africain. L’Union africaine a décrit cette icône comme une véritable combattante de la liberté. On se souvient d’ailleurs de ses immenses sacrifices. La présidente de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a déclaré que Winnie a toujours continué le combat, malgré l’emprisonnement et le bannissement.

Mme Mahamat a indiqué que l’ancienne première dame de l’Afrique du Sud a été une source d’inspiration pour les femmes dans la lutte contre l’apartheid. Elle aurait été un leader pour préserver les droits de nombreux Sud-Africains.

Ci-dessous une vidéo en anglais montrant l’hommage rendu par le président sud-africain :

Une véritable reconnaissance

La présidente de la Commission de l’UA a fait l’éloge de l’ex-femme de Nelson Mandela. Elle a expliqué que cet hommage est en reconnaissance de son incroyable contribution à la lutte contre l’oppression. D’ailleurs en 2017, elle a déjà reçu un prix pour l’ensemble de sa carrière de la part de la présidente de la commission.

Ci-dessous l’annonce en anglais du décès de Winnie Madikizela-Mandela :

Elle a déclaré que toute la famille de l’Union africaine serait affligée par le décès de Winnie et, en cette triste occasion, la présidente transmet ses sincères condoléances au gouvernement et aux Sud-Africains. Le président nigérien Muhammadu Buhari a affirmé que le décès de Madikizela-Mandela serait une énorme perte pour l’Afrique.

Des dirigeants africains rendent hommage à la « mère de la nation »

De nombreux dirigeants africains ont rendu hommage à Mme Mandela. Le porte-parole du gouvernement ougandais, Shaban Bantazira, a déclaré que Winnie aurait fait tout son possible pour éradiquer le racisme. Elle serait un véritable symbole en Afrique, a-t-il indiqué.

Le roi Amampondo Ndamase a déclaré que Madikizela-Mandela était une femme forte. Malgré l’emprisonnement de son mari, elle a continué la lutte, tout en élevant ses deux filles. Cette femme serait une véritable inspiration pour de nombreuses personnes en Afrique et dans le reste du monde, a-t-il expliqué.

Source :

ENCA