Accueil Economie Des scènes de liesse au Soudan après la libération de prisonniers politiques

Des scènes de liesse au Soudan après la libération de prisonniers politiques

0
PARTAGER
Vue panoramique de la ville de Khartoum/Source : Wikimedia Commons/Chris

Les autorités soudanaises ont libéré plus de 80 prisonniers politiques qui étaient incarcérés dans la prison de Khartoum. Cette libération massive intervient une semaine après que le Soudan a nommé un nouveau chef de la sécurité.

Un clin d’œil à la communauté internationale

Un conseiller présidentiel a déclaré dans un communiqué que le président Omar Hassan al-Bashir avait ordonné la libération de plus de 80 détenus politiques. Auparavant, un journaliste de Reuters avait publié l’information selon laquelle il avait vu une quarantaine de prisonniers libérés de la prison principale de Khartoum dimanche soir, mais que certains dirigeants de l’opposition étaient toujours sous les verrous. Par contre, à ce moment-là, le chef adjoint du principal parti d’opposition, Fadlallah Burma, faisait partie des personnes libérées. Les familles et les partisans des politiciens emprisonnés étaient venus les accueillir à leur sortie de prison. Ils ont notamment exprimé leur joie en scandant « liberté, liberté » et en entonnant des chansons nationalistes.

La ville de Port-Soudan/Source : Wikimedia Commons/Bertramz

Il reste beaucoup à faire

Les partis d’opposition se sont félicités de la libération de leurs membres alors même qu’ils réclamaient l’annulation des mesures d’austérité et l’annulation des lois qui restreignent les libertés. Il convient également de noter que les États-Unis ont récemment levé un blocus financier contre le Soudan qui a duré près de 20 ans. Cette décision a incité le Fonds monétaire international à demander au Soudan de faire flotter sa devise et à adopter d’autres mesures pour aider l’économie du pays à se redresser. Le Soudan a refusé d’appliquer le MID, mais il a dévalué sa monnaie et réduit les subventions allouées à la production de blé. D’ailleurs, cela a fait doubler le prix du pain. L’économie soudanaise est en difficulté depuis la séparation consommée avec le Soudan du Sud en 2011. En effet, c’est au Soudan du Sud que se trouvent les trois quarts des puits de pétrole.

Source :

Africanews