Accueil Politique Dlamini Zuma dément les informations selon lesquelles elle voudrait quitter le Parlement

Dlamini Zuma dément les informations selon lesquelles elle voudrait quitter le Parlement

0
PARTAGER
Dlamini Zuma /Source : Flickr/GCIS

Dlamini Zuma dément les informations selon lesquelles elle voudrait quitter le Parlement
Nkosazana Dlamini Zuma, ancienne présidente de l’Union africaine et députée de l’ANC, a démenti les rumeurs qui disent qu’elle était « fatiguée » et qu’elle voulait quitter son poste au Parlement.

« Diffamation et fausses informations »

Des articles parus sur des journaux locaux ont révélé que Dlamini Zuma avait dit au président Cyril Ramaphosa qu’elle voulait quitter ses fonctions de députée. Elle aurait exprimé son épuisement et son envie de sortir de la politique, a rapporté le Sunday Times. Dans un communiqué, le cabinet de Dlamini Zuma a nié en bloc cette rumeur que la députée qualifie de « diffamation et de fausse information ». « Dlamani Zuma a noté avec agacement les nombreuses fausses informations publiées par le journal ( le Sunday Times ) dans le passé », a-t-on pu lire dans le communiqué. Et d’ajouter : « Son souhait est que, dans l’exercice de ses fonctions, le journal devrait faire son travail d’une manière plus équitable et lui offrir un droit de réponse au minimum. »

Cryril Ramaphosa (à gauche) et Dlamini Zuma (à droite)/Source : Flickr/GCIS

Des rumeurs et encore des rumeurs

Dlamini Zuma, qui a perdu face à Cyril Ramaphosa lors de la course à la présidence de l’ANC l’année dernière, a prêté serment en tant que députée en septembre 2017 lorsqu’elle est retournée au pays après avoir terminé son mandat de présidente de la Commission de l’Union africaine. Toujours selon les informations rapportées par le Sunday Times, après sa prestation de serment, Ramaphosa a demandé à Dlamini Zuma de rester, en insistant sur le fait qu’il avait besoin de ses services au sein du gouvernement qu’il va mettre en place. Mais bien sûr, Dlimini Zuma rejette toutes ces rumeurs. D’ailleurs, un sympathisant de la députée a déclaré que c’était le mauvais moment pour elle de démissionner parce que cela pourrait être perçu comme un aveu de faiblesse à la suite de sa défaite aux élections du parti au pouvoir, l’ANC.

Source :

Africanews