Accueil Politique Un diplomate américain souscrit à l’opération militaire égyptienne au Sinaï

Un diplomate américain souscrit à l’opération militaire égyptienne au Sinaï

0
PARTAGER
Le désert du Sinaï est le théâtre de nombreux affrontements/Source : Wikimedia Commons/Tommy

Le secrétaire d’État des États-Unis, Rex Tillerson, a approuvé l’opération menée par l’Égypte contre le terrorisme dans la région du Sinaï.

Les États-Unis soutiennent officiellement l’Égypte dans ses actions contre le terrorisme

Vendredi, l’armée et les forces navales ont lancé une opération militaire baptisée « opération à grande échelle au Sinaï 2018 » contre des terroristes affiliés à l’État islamique (EI) dans le Sinaï. Selon les déclarations de l’armée, au moins 28 militants ont été tués et plus de 90 personnes arrêtées. Tillerson a pris la parole lors d’une conférence de presse après sa rencontre avec le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shoukry. Le diplomate américain a notamment exprimé toute sa compassion envers l’Égypte, qui a subi plusieurs attaques terroristes de l’EI et d’autres organisations terroristes au cours de l’année 2017.

Rex Tillerson/Source : Travis Air Force Base

Une visite stratégique

Rex Tillerson, qui a entamé sa tournée dans le Moyen-Orient au Caire, se rendra également en Jordanie, en Turquie, au Liban et au Koweït où se tiendront des discussions sur la crise syrienne et la paix dans la région. Hier, Rex Tillerson a rencontré le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Ils ont discuté de partenariats bilatéraux, mais aussi de la coordination des questions régionales clés, y compris le processus de paix israélo-palestinien. Concernant ce sujet, les États-Unis a récemment fait sensation au Moyen-Orient lorsque le président américain Donald Trump a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël. Cette décision a été largement contestée, y compris par l’Égypte. Il convient de noter que la lutte contre le terrorisme est très active en Afrique, notamment au Tchad avec l’ouverture du premier centre d’études sur le terrorisme.

Source :

Africanews