Accueil Société Les autorités congolaises mettent en garde les utilisateurs de téléphones mobiles contre...

Les autorités congolaises mettent en garde les utilisateurs de téléphones mobiles contre une nouvelle arnaque

0
PARTAGER
Une main tenant un smartphone/Source : Pxhere

L’Agence de régulation des communications électroniques et postales (ARPCE) du Congo a enregistré une recrudescence de la fraude impliquant des appels manqués.

Une escroquerie à grande échelle

« Au cours des derniers mois, une nouvelle forme de fraude téléphonique s’est répandue au Congo. Il s’agit du Wangiri également connu sous le nom de fraude à l’appel manqué », a déclaré l’ARPCE. Wangiri est un mot japonais qui signifie « une (sonnerie) et coupe ». Il existe plusieurs variantes de cette escroquerie à grande échelle. Cette dernière a déjà fait plusieurs victimes à travers le monde. Dans cette variante, par exemple, les victimes reçoivent un appel avec un numéro inconnu raccrochant dès la première sonnerie. Si l’utilisateur rappelle le numéro, son crédit téléphonique sera débité. L’autre variante de la fraude consiste en un SMS qui demande de rappeler le numéro s’affichant.

Logo ARPCE/Source : Wikimedia Commons/Espoir Durel

L’ARPCE donne des conseils aux utilisateurs de téléphones mobiles

Pour se prémunir contre cela, l’ARPCE conseille aux abonnés de ne pas rappeler les numéros qu’ils ne connaissent pas. L’autorité de régulation exhorte également les abonnés congolais à signaler les appels qu’ils trouvent suspects au service clientèle de leur opérateur. Ils peuvent également contacter le Centre d’intervention du consommateur mis en place par l’ARPCE en composant le 5050, un numéro sans frais depuis tous les opérateurs. Les escrocs obtiennent généralement les numéros de téléphone de leurs victimes potentielles à partir des informations que les utilisateurs donnent lors de leur inscription sur des applications ou des concours en ligne.

Source :

Africanews