Accueil Economie Les jeunes Somaliens cherchent des innovations pour résoudre la crise des réfugiés

Les jeunes Somaliens cherchent des innovations pour résoudre la crise des réfugiés

0
PARTAGER
Camp de réfugiés en Somalie/Source : Pxhere

Les jeunes innovateurs de Somalie ont présenté leurs idées sur l’autonomisation économique de l’importante population de personnes déplacées à l’intérieur du pays. Cet événement a été organisé par le gouvernement fédéral et une agence des Nations unies.

Les jeunes sont encouragés à participer au développement du pays

L’initiative « Innovation Challenge » a été lancée mercredi et vise à obtenir des idées de la part des jeunes Somaliens pour améliorer les conditions de vie des personnes déplacées internes (HCR). Les jeunes innovateurs ont été jugés par des hauts fonctionnaires du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et du Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-HABITAT), ainsi que de la Banque mondiale. Il est important de souligner que leurs idées d’affaires pourraient leur apporter un financement de démarrage. Les solutions les plus viables pour améliorer les conditions de vie et les moyens de subsistance des HCR seront soutenues par la formation à l’entrepreneuriat, l’incubation et l’accès au financement.

Drapeau de la Somalie/Source : Wikimedia Commons

La Somalie veut devenir autonome en matière de technologie

Parmi les innovations, on peut citer des applications et des outils en ligne, ou encore des techniques permettant d’améliorer la transformation du lait et de nourrir efficacement le bétail. « Nous ne voulons vraiment pas dépendre de l’aide humanitaire. Et c’est le meilleur moyen d’y arriver », a déclaré Abdullahi Alas, un responsable du gouvernement. Il est important de rappeler que la Somalie est dans un état de guerre civile depuis 1991. À cause de cette situation, des milliers de familles ont été obligées de fuir la sécheresse et les conflits. Le pays dispose désormais d’un gouvernement soutenu par la communauté internationale et par des soldats de la paix africains.

Source :

Africanews