Accueil Société Le gouvernement du Botswana annonce l’ouverture d’une ligne téléphonique de plaintes pour...

Le gouvernement du Botswana annonce l’ouverture d’une ligne téléphonique de plaintes pour combattre la corruption

0
PARTAGER
Illustration de la corruption/Crédits photo : Africlandpost

La corruption est un fléau mondial et différents gouvernements ne cessent de rechercher des moyens pour le combattre. En dépit d’être un problème planétaire, différents rapports indiquent que ses effets néfastes affectent encore plus l’économie des pays en voie de développement, surtout en Afrique.

Le gouvernement botswanais monte au créneau

Dans de nombreux pays africains, les efforts du gouvernement en place comprennent la promulgation d’une législation et l’habilitation des agences de l’État à s’occuper des affaires de corruption. Le gouvernement du Botswana est l’un de ces gouvernements qui encouragent les citoyens à signaler les problèmes de corruption en vertu d’une loi sur la dénonciation adoptée par le Parlement en 2016. D’ailleurs, l’agence anticorruption du pays s’appelle la Direction de la corruption et du crime économique.

Direction de la lutte contre la corruption et le crime économique/Source : Republic of Botswana

Permettre au public de signaler librement les cas de corruption

« Dans son combat pour encourager la dénonciation des cas de corruption, le Parlement a promulgué la Loi sur la dénonciation en 2016 afin de protéger les dénonciateurs et de les encourager à signaler librement et sans crainte les délinquants », a déclaré le gouvernement dans un communiqué de presse publié sur Twitter. « Par conséquent, le public est encouragé à signaler tout acte de corruption à la Direction de la lutte contre la corruption et le crime économique », a ajouté le communiqué. Le gouvernement a décidé d’ouvrir une ligne téléphonique directe pour signaler et transmettre anonymement des informations sur des cas de corruption aux autorités compétentes.

Source :

Africanews