Accueil Société La police tanzanienne arrête un « prophète » qui prêche en buvant...

La police tanzanienne arrête un « prophète » qui prêche en buvant de la bière

0
PARTAGER
Le Prophète Tito arrêté par la police/Crédits photo : NaijaGists

La brigade policière de Dadoma, la capitale tanzanienne, a arrêté un prédicateur qui se promenait dans les rues en prêchant avec une bouteille de bière en main. Cette information a été révélée par le portail d’information Citizen.

Nabii Tito en train de boire de la bière/Source : AllAfrica

Nabii Tito en garde à vue

Le chef de la police régionale a déclaré qu’un communiqué sera publié prochainement sur l’arrestation de Nabii Tito (nom swahili qui signifie prophète Tito) après son interrogatoire. D’après les informations de Citizen, le vrai nom de ce prédicateur est Onesmo Machibya. Les photos partagées sur Twitter par le portail montraient que la police interrogeait Nabil Tito. Il porte une robe blanche avec un motif de croix de chaque côté de la poitrine et porte autour du cou une chaine avec une croix au bout.

Charles Mikoui Loundou de Gobala Church : Crédits photo : Euronews

Un phénomène qui touche d’autres pays africains

Cette affaire en Tanzanie est assez différente d’autres pays du continent comme la République du Congo et l’Afrique du Sud, où il existe des sectes dont la fois est basée sur la consommation d’alcool. En avril dernier, nous avons entendu parler de l’histoire de l’église Louzolo Amour à Pointe-Noire. Cette église prêche notamment que le fat de boire de la bière peut chasser les démons. Cette église assez particulière a été fondée par Guy Emile Loufoua Cetikouabo, qui s’est autoproclamé Dieu, et prétend être invisible par ses disciples. Il serait représenté sur terre par l’actuel dirigeant de l’église, Charles Mikoui Loundou. En Afrique du Sud, il y a également une secte qui fonctionne sur le même principe. En effet, l’église de Gobala utilise notamment de la bière pour baptiser ses fidèles.

Source :

Africanews