Accueil Politique La Commission de l’Union africaine s’apprête à lancer un espace aérien africain...

La Commission de l’Union africaine s’apprête à lancer un espace aérien africain unique

0
PARTAGER
Ethiopian_Airlines/Source : Wikimedia Commons

Le très attendu marché unique du transport aérien africain (SAATM) sera lancé cette semaine par les chefs d’État africains qui se réuniront à Addis-Abeba dans le cadre du 30e sommet de l’organisation.

Amani Abou-Zeid/Crédits photo : The University of Manchester

Début officiel de l’agenda 2063 de l’UA

SAATAM, qui sera lancé le 28 janvier, sera le premier projet phare de l’Agenda 2063 de l’UA à se concrétiser. Il vise notamment à créer un marché unifié du transport aérien Afrique. Amani Abou-Zeid, Commissaire chargé des infrastructures et de l’énergie pour la Commission de l’UA, a déclaré dans le cadre de ce sommet de l’UA : ” Premier en lice parmi la douzaine de projets contenus dans l’Agenda 2063 de l’UA, le SAATM pourrait être suivi par le projet de passeport africain et celui de la libre circulation des personnes.” La Commission de l’UA estime que la SAATM encouragera davantage les échanges commerciaux, les investissements transfrontaliers dans les secteurs de la production et des services, y compris le tourisme, créant directement 300 000 emplois supplémentaires et 2 millions d’emplois indirects sur le continent.

Sommet de l’UA/Source : Huffington Post Maghreb

Une suite logique de la Décision de Yamoussoukro

“Ce sommet de l’Union africaine sera aussi l’occasion d’adopter un paragraphe de la Décision de Yamoussoukro, celui qui aborde la concurrence des entreprises et la protection des consommateurs. Une fois adopté, ce texte réglementaire préservera le fonctionnement efficace du marché”, a souligné le Commissaire Abou-Zeid. Il est important de rappeler que la Décision de Yamoussoukro a été adoptée il y a vingt ans, en 1999. À l’heure actuelle, près de la moitié des pays africains sont membres du marché africain du transport aérien alors qu’une quarantaine de pays africains ont décidé de ratifier la Décision de Yamoussoukro.

Source :

Africanews