Accueil Economie La Tanzanie a annulé les licences de navires transportant des drogues et...

La Tanzanie a annulé les licences de navires transportant des drogues et des explosifs

0
PARTAGER
Port de Dar es Salaam_Crédits photo : Wikimedia Commons

Le gouvernement a retiré les licences de deux navires battant pavillon tanzanien après avoir fait l’objet d’une saisie pour avoir transporté des drogues illicites et des explosifs qui violent les lois nationales et internationales.

Rappel des faits

Cette nouvelle a été annoncée par la vice-présidente de la Tanzanie, Samia Suhumu Hassan, lors d’une conférence de presse à Dar es Salaam. Les deux navires en question ont été appréhendés vers la fin de l’année dernière et au début de cette année, respectivement en République dominicaine et en Grèce. L’un d’entre eux, celui qui a fait l’objet d’une saisie en République dominicaine, transportait 1 600 kg de cocaïne et d’Andromeda. L’autre a été appréhendé au large des côtes grecques avec un chargement comprenant des matériaux utilisés pour fabriquer des explosifs.

Services portuaires de Tanzanie/Crédits photo : Tanzania Ports

Le gouvernement tanzanien monte au créneau

« Nous avons révoqué les licences et ordonné au propriétaire des navires d’abaisser le drapeau tanzanien. Nous allons également prendre des mesures contre ceux qui ont enregistré les navires », a déclaré Hassan. Le vice-président a aussi affirmé que le président Magufuli avait ordonné aux autorités de prendre les mesures légales appropriées contre ceux qui étaient impliqués dans l’enregistrement des navires avec l’Autorité maritime de Zanzibar. « Lorsque ces navires se sont enregistrés, ils ont signé des formulaires de déclaration dans lesquels ils s’engageaient à ne jamais transporter d’armes, ni à être impliqués dans le commerce illicite de drogues ni dans la traite d’êtres humains. Donc, le fait qu’ils ont été saisis pour ces mêmes raisons signifie que les propriétaires ont violé les lois. » Le vice-président a déclaré que la décision avait été prise en consultation avec les autorités de Zanzibar. Il a aussi été décidé que les deux gouvernements formeraient bientôt un comité chargé d’examiner l’immatriculation de tous les navires battant pavillon tanzanien.

Source :

Africanews