Accueil Santé L’Ouganda inaugure une seconde et unique machine de radiothérapie

L’Ouganda inaugure une seconde et unique machine de radiothérapie

0
PARTAGER
Cobalt-60 en Ouganda/Source : Sciencesetavenir

L’Ouganda a inauguré samedi une nouvelle machine de radiothérapie pour reprendre les services de traitement essentiels. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les patients cancéreux.

Dr Jackson Orem, directeur de l’UCI/Crédits photot : Fredhutch

Un soutien considérable de l’AIEA

En effet, le seul équipement de ce type dans le pays a été mis hors service en 2016. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a fourni un soutien technique et financier pour rétablir les services de radiothérapie en Ouganda. Répondant à une demande du gouvernement, l’AIEA a aidé à acheter le nouvel équipement et à assurer son installation en toute sécurité à l’Institut de cancérologie de l’Ouganda dans la capitale Kampala. L’aide financière fournie par l’AIEA s’élève à plus de 500 000 euros et comprenait le déclassement de l’ancien appareil de radiothérapie et l’achat d’une nouvelle machine avec des frais partagés avec le gouvernement. L’AIEA s’est également occupée de la formation du personnel médical qui utilisera la nouvelle machine. « La restauration des services de traitement du cancer en Ouganda est une cause majeure de célébration », a déclaré le directeur général de l’AIEA, Yukiya Amano, lors de l’inauguration à Kampala, en présence de hauts responsables ougandais. Et d’ajouter : « L’AIEA est fière d’avoir été votre partenaire. »

Kampala, capitale de l’Ouganda/Crédits photo : Easyvoyage

Une toute nouvelle machine qui sera fortement sollicitée

La nouvelle machine Cobalt-60 offre aux patients un traitement plus précis et plus efficace. Elle complétera le service de curiethérapie qui existe déjà à l’Uganda Cancer Institute (UCI) pour offrir un traitement aux femmes souffrant d’un cancer de l’utérus. « L’utilisation de la radiothérapie en Afrique prend lentement de l’ampleur », a déclaré le Dr Jackson Orem, directeur de l’UCI. Comme de nombreux pays à revenus faibles ou intermédiaires, l’Ouganda est confronté à un fardeau croissant de maladies chroniques telles que le cancer. D’ailleurs, le Centre international de recherche sur le cancer estime que l’Ouganda compte près de 30 000 nouveaux cas de cancer chaque année. Le nombre annuel de décès liés au cancer dépasse les 20 000. Le cancer du sein et de l’utérus chez les femmes sont responsable de plus de 40 % des cas, tandis que le cancer de la prostate compte pour 20 % des cas chez les hommes. Il est important de noter que ces types de cancers peuvent effectivement être traités avec la radiothérapie.

Source :

Africanews