Accueil Economie Le gouvernement tanzanien revendique la propriété d’Airtel

Le gouvernement tanzanien revendique la propriété d’Airtel

34
0
PARTAGER
Bloombergquint

La direction de Tanzania Telecommunication Company Limited (TTCL) a entamé une opération de reprise de possession d’Airtel, le leader de la télécommunication en Afrique. Cette décision fait suite à une directive du président tanzanien, John Pombe Magufuli, adressée au ministre des Finances pour faire un suivi rapproché de la propriété d’Airtel.

Airtel

La Tanzanie veut avoir un contrôle total sur Airtel

Selon le président Magufuli, Airtel appartient entièrement à la société d’État, argumentant qu’il y avait une irrégularité dans le transfert des actions de TTCL à Airtel en 2001, c’était au moment où la société s’appelait encore Celtel Tanzania. Hier, lors d’une conférence de presse, le directeur de TTCL a précisé qu’actuellement Airtel appartient à TTCL. « Nous voulons conserver Airtel, dont les actions ont été transférées au gouvernement il y a de nombreuses années », a-t-il souligné.

Africapostnews

Imbroglio administratif

Selon les informations disponibles, lors de la privatisation de TTCL, Celtel International était en partenariat avec Detecon of Germany. Les deux sociétés ont investi 60 millions de dollars dans TTCL en février 2001 pour une participation de 35 %. Au début du mois d’août 2005, Celtel Tanzania et TTCL ont été légalement séparées, permettant à chacun d’administrer ses propres opérations financières et commerciales. Dans ce nouvel accord, dûment signé entre le gouvernement tanzanien et Celtel Tanzania, la structure d’actionnariat de TTCL est restée inchangée. Le gouvernement tanzanien détient 65 % de l’entreprise et Celtel International détient les 35 % restants.

Le parlement tanzanien a récemment adopté une nouvelle loi qui a vu TTCL devenir une société entièrement publique avec un rôle supplémentaire à jouer dans le secteur des télécommunications. Dernièrement, Airtel a démenti les rumeurs selon lesquelles il prévoyait de quitter le Kenya, le Rwanda et la Tanzanie.

Source :

Africanews

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar