Accueil Santé Une veste intelligente biomédicale qui diagnostique la pneumonie en utilisant la technologie...

Une veste intelligente biomédicale qui diagnostique la pneumonie en utilisant la technologie Bluetooth

48
0
PARTAGER
The Guardian

Obtenir un mauvais diagnostic de pneumonie peut être fatal. L’inventeur ougandais Brian Turyabagye le sait trop bien. Olivia Koburongo, amie et partenaire d’affaires de Turyabagye, a perdu sa grand-mère. Elle avait visité plusieurs cliniques qui avaient diagnostiqué par erreur le paludisme. « Sur son lit de mort, les rapports de pronostic indiquaient qu’elle était réellement décédée d’une pneumonie », explique Turyabagye. Malheureusement, ce genre d’histoire est trop commun en Afriqe. « Un diagnostic erroné du paludisme est très commun », déclare Turyabagye.

Techjaja

Une veste intelligente

Le problème est particulièrement aigu chez les nourrissons. Selon l’UNICEF, la pneumonie tue un demi-million d’enfants de moins de cinq ans chaque année en Afrique subsaharienne. Pour stopper ce phénomène, Turyabagye et Koburongo ont commencé à formuler des idées sur la façon de s’y prendre. Ils ont consulté des experts médicaux pour comprendre les symptômes spécifiques de la maladie. Finalement, avec l’aide de son tuteur, Mwikiriez Cosmas à l’Université de Makerere en Ouganda, Turyabagye et son équipe ont créé Mama-Ope. Il s’agit d’une veste intelligente biomédicale qui augmente rapidement la précision et la rapidité du diagnostic de la pneumonie.

Mamaope.skyapps.tech

En phase de prototype

Mama-Ope, ou « Espoir pour la mère », est une veste qui mesure la température corporelle, la fréquence cardiaque et les poumons. La technologie est  similaire au fonctionnement d’un stéthoscope. Il s’étend sur toute la poitrine et les côtes du corps d’un patient. Il examine des points spécifiques sur les poumons pour détecter les symptômes de la pneumonie, qui est en général caractérisée par un gonflement des poumons causés par l’infection. Actuellement, la veste est en phase de prototype. « Nous travaillons toujours sur le concept de production », explique Turyabagye. En cas de succès, la technologie pourrait être extrêmement bénéfique pour des millions de personnes touchées par la maladie.

Source :

CNN

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz