Accueil Economie Le métro électrique reliant l’Éthiopie à Djibouti démarrera ses activités en novembre

Le métro électrique reliant l’Éthiopie à Djibouti démarrera ses activités en novembre

25
0
PARTAGER
@DjibActualite

La ligne de chemin de fer électrique Ethio-Djibouti, construite par les Chinois, commencera ses activités commerciales au cours du mois prochain. L’Ethiopian Railways Corporation (ERC) a confirmé l’information. Ce projet de chemin de fer reliant l’Éthiopie à Djibouti a été lancé en octobre 2016 dans le cadre des efforts visant à sortir l’Éthiopie de son enclavement et à l’ouvrir à plus d’activités. La nouvelle date annoncée suggère que les essais ont été couronnés de succès.

Wix

756 km de ligne de chemin de fer électrique et écologique

Durant le mois de juillet dernier, l’ERC a annoncé que le début des opérations commerciales était prévu pour le mois d’octobre après des essais qui se sont déroulés en mai. L’ERC a confirmé une nouvelle date. Celle du 8 novembre. L’annonce précédente qui affirmait le début des activités au mois d’octobre a été confirmée par le ministre des Transports et a signalé qu’une année entière avait été prise pour opérationnaliser le tronçon de 756 km reliant l’Éthiopie et Djibouti. En décembre 2016, les deux pays ont annoncé la création d’une société commune pour gérer la ligne de chemin de fer. Au moment du début des essais, ERC a révélé qu’un total de 30 locomotives, 15 pour les passagers et 15 pour le transport de marchandises, seront utilisées pour ces essais. L’Éthiopie doit produire l’électricité pour alimenter le système. Les tarifs doivent cependant encore être évalués.

Parti-rpp

L’Éthiopie ne compte pas s’arrêter là

Le projet construit avec l’appui de Chine vise principalement à créer de nouvelles industries manufacturières et à améliorer les transports entre les voisins de l’Est de l’Afrique. Les rapports publiés par l’ERC indiquent que deux entreprises chinoises ont été contractées pour superviser la ligne de chemin de fer pour les six prochaines années. Entre-temps, des employés locaux seront formés pour prendre le relais en temps voulu. L’Éthiopie cherche à faire fonctionner 5 000 km de nouvelles lignes à travers le pays d’ici 2020. Le projet électrifié et écologique remplacera également une ligne Addis Abeba-Djibouti fonctionnant au diesel.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar