Accueil Economie La centrale hybride à Burkina Faso, une source de développement économique

La centrale hybride à Burkina Faso, une source de développement économique

0
PARTAGER

La centrale hybride solaire/ diesel à Burkina Faso est une usine qui exploite à la fois le soleil et le pétrole. Le contrôle et l’exploitation de ces deux installations sont synchrones et font de cette centrale la plus grande centrale électrique hybride d’Afrique qui est exploitée par IAMGOLD, une entreprise canadienne ouvrant dans la mine. Le groupe canadien s’est investi dans la mise en place d’un champ de panneaux photovoltaïques dans le but de réduire son empreinte de carbone et de respecter ses responsabilités. L’installation de ces panneaux a été réalisée par l’entreprise française EREN Renewable Energy, qui est d’ailleurs propriétaire de cette centrale hybride, en partenariat avec l’AEMP ou African Energy Management Platform.

Une exploitation visant le développement durable

Cette exploitation permettra à la mine, IAMGOLD, de diminuer sa consommation de carburant et de réduire ainsi ses émissions annuelles de gaz carbonique. L’idée de l’exploitation n’est pas seulement de produire plus seulement, mais de respecter également l’environnement en remplaçant l’exploitation de l’énergie thermique par celle qui est renouvelable. Il a été donc nécessaire, au début du projet, de comprendre les besoins énergétiques et technologiques du client afin de respecter l’environnement tout en produisant l’énergie nécessaire pour la mine.

Une rentabilité assurée

L’installation photovoltaïque permettra de fournir à la mine 15 MW de puissance, et en même lui permet de faire une économie de fioul d’environ 6 millions de litres par an, il y a ainsi une réduction de 18 500 tonnes par an d’émissions de CO2. La centrale au fioul a une puissance de 55 MW et la centrale solaire de 15MWp. La société minière marche 24h sur 24, et sa demande en énergie est variée entre 5 et 40 MW. Ce qui explique la rentabilité de la société d’exploitation. EREN Renewable Energy a annoncé cette rentabilité en démontrant qu’avec les innovations en matière de batteries de stockage, ce projet va devenir de plus en plus compétitif. Le taux de pénétration du solaire par rapport à l’énergie consommée par l’industrie va continuer d’augmenter.