Accueil Société La famille d’Oscar Pistorius menace de poursuivre en justice le nouveau film...

La famille d’Oscar Pistorius menace de poursuivre en justice le nouveau film sur l’athlète emprisonné

33
0
PARTAGER
Oscar Pistorius

La famille du médaillé d’or paralympique sud-africain Oscar Pistorius, condamné en juillet 2016 à six ans de prison pour le meurtre sa campagne, a menacé de poursuivre les producteurs d’un nouveau film consacré à l’athlète.

Tuxboard

« Une déformation de la vérité », d’après la famille Pistorius

Le film produit aux États-Unis et intitulé « Oscar Pistorius – The Blade Runner Killer », qui sera publié le mois prochain retrace les événements qui se sont déroulés depuis la nuit où il a tué sa petite amie jusqu’au procès. La famille Pistorius a déclaré dans un communiqué que le film ne reflétait pas la vérité sur ce qui s’était passé et que les deux familles n’avaient pas été consultées avant le bouclage du film. « Le film n’est pas une retranscription fidèle de ce qui s’est passé le jour de cette tragédie et du déroulement du procès de l’affaire », a déclaré le frère de l’athlète, Carl Pistorius. « Le film est une déformation grossière de la vérité. Il s’agit plutôt d’une représentation de ce que l’accusation a essayé de prouver durant le procès. Nous allons prendre des mesures juridiques », a-t-il ajouté. Mais cela est contredit par l’avocat de la famille Steenkamp qui a affirmé ne pas avoir contribué au film.

Voici la bande-annonce de ce nouveau long-métrage.

L’État s’en mêle

L’athlète amputé des deux jambes, connu sous le nom de « The Blade Runner » a déclaré qu’il a tiré sur sa petite amie, le jour de la Saint-Valentin, à travers la porte de la salle de bain pensant que c’était un intrus. Il a d’abord été reconnu coupable d’homicide involontaire et a été condamné à cinq ans de prison ferme. Puis son acte a été requalifié de meurtre en décembre 2015 et sa peine a été portée à six ans de prison. En novembre, la Cour d’appel sud (africaine (SCA) entendra l’appel interjeté par l’État contre la peine de six ans pour meurtre, estimant que ce n’était pas assez.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar